Cotation du 18/05/2022 à 17h39 Orpea -19,17% 27,190€

Orpea : dans le vert !

Orpea : dans le vert !
Orpea : dans le vert !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — En baisse de plus de 7% en début de séance, Orpea a effacé la quasi-totalité de ses pertes et progresse désormais de 1,7% à 34,4 euros en fin de matinée. Le groupe, qui opère des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, a vu son profit net plonger à 65,2 millions d'euros en 2021, contre 160 ME un an plus tôt, et a annoncé qu'il ne verserait pas de dividende au titre de l'exercice clos.

Ce résultat net intègre 83 ME de provisions pour risques et charges relatives aux risques estimés au titre des années 2017 à 2021, à la suite des inspections administratives dont le groupe a fait l'objet en France, ainsi que 48 ME de charges liées à des dépréciations de valeurs d'actifs.

Mais la société a également fait état de la signature d'un accord avec des partenaires bancaires afin de rembourser une dette qui atteignait 7,89 milliards d'euros au 31 décembre, en hausse de 1,23 milliard d'euros par rapport à l'année précédente, en raison d'une stratégie de développement et d'acquisition immobilière "soutenue".

Orpea a ainsi déclaré avoir signé un accord avec plusieurs banques afin d'obtenir un crédit-syndiqué sécurisé d'un montant de 1,733 milliards d'euros, en raison d'un accès fermé aux marchés financiers et au ralentissement du programme de cessions d'actifs initialement envisagé. Afin de désendetter son bilan, le groupe a lancé un programme de cessions d'actifs pour un montant d'au moins 3 MdsE d'ici fin 2025.

Au niveau des perspectives, Orpea demeure confiant dans la dynamique de croissance de son chiffre d'affaires en 2022 qui devrait continuer à bénéficier de nombreuses ouvertures de nouveaux sites (objectif d'ouverture de plus de 3.000 nouveaux lits sur la période) et d'une activité orientée favorablement à l'international et dans les cliniques en France. La rentabilité opérationnelle du groupe sera toutefois affectée par l'environnement inflationniste défavorable, impactant plus spécifiquement les coûts de l'énergie et les salaires dans certains pays. Le groupe aura par ailleurs à faire face à des charges exceptionnelles liées à la gestion de la crise et de ses conséquences.

En attendant la première rencontre entre Laurent Guillot, le nouveau DG d'Orpéa, et la communauté financière, Oddo BHF ('neutre') pense que le titre a encore besoin de plusieurs étapes pour reconstruire son statut boursier (une nouvelle Direction, un nouveau projet de soin, pourquoi pas un statut d'entreprise à mission). Néanmoins, l'analyste ne veut pas sous-estimer l'inertie qui caractérise ce type de circonstances : changement de management, changement de middle management, redéfinition de priorités, adaptation de l'organisation et des coûts. Evidemment, la valorisation est "stressée" par la crise Ehpad mais aussi la capitulation de la plupart des investisseurs ESG.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Orpea

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités