Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 27/11/2020 à 16h47 Ordissimo +1,16% 3,500€
  • ALORD - FR0013318052
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Ordissimo : 394 kE de perte nette

Ordissimo : 394 kE de perte nette
Ordissimo : 394 kE de perte nette
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires d'Ordissimo au 1er semestre 2019 s'élève à 1,4 millions d'euros en hausse de 2,29% (+31 kE). La COVID-19 entraînant la fermeture de nombreux magasins informatiques indépendants, les clients se sont rabattus sur les enseignes GSS et la vente directe sur le site d'Ordissimo, dans la continuité de la bonne dynamique de fin 2019. Le site internet de la société a généré un chiffre d'affaires en hausse de 136% à 183 kE. Depuis la fin du confinement, cette dynamique est restée très soutenue avec une accélération pour les mois de juillet et d'août (+177% par rapport à la même période l'année dernière).

L'Ebitda à fin juin s'élève à -260 kE, en hausse par rapport à l'année dernière de plus de 200 kE. Cette amélioration est principalement liée à la baisse des coûts fixes.

Après prise en compte des amortissements, la perte opérationnelle (résultat opérationnel) ressort à -437 kE (-630 kE un an plus tôt). La perte nette s'établit à -394 kE (-590 kE au 1er semestre 2020) après prise en compte d'un crédit d'impôt innovation de 40 kE.

Au 30 juin 2020, la trésorerie brute de la société s'élève à 3,13 ME.

Perspectives pour la fin d'année

Le besoin d'outils pour permettre aux seniors de communiquer n'a jamais été aussi important qu'actuellement, ce qui explique la très bonne tenue des ventes internet. Les perspectives en GSS en France sont positives mais dépendent fortement de l'évolution de la situation sanitaire. La VPC en Allemagne a pris son envol et continuera à se développer dans les mois futurs. Un nouveau client VPC significatif a été ouvert en Espagne. Sur l'ensemble de l'année, l'export devrait connaître une croissance importante.

Trois nouveaux produits majeurs, dont les développements ont été initiés en 2019, sortent au 2e semestre.

L'intégration du fonds de commerce de la société Must World (racheté en août 2020) a commencé. La société intègre les équipes commerciales et rationalise la gamme produit. L'ambition d'ici la fin d'année est de profiter des synergies des 2 entités pour vendre au réseau Ordissimo des produits Must World, et inversement. Les smartphones Ordissimo seront proposés au réseau Must World et les accessoires Must World (protections, câbles, audio...) seront proposés au réseau de distribution Ordissimo. Le développement de la marque UB+ (enceintes audio) est également un axe fort de développement commun, en France et à l'international.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !