Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 24/09/2020 à 17h37 Orange -2,17% 9,020€
  • ORA - FR0000133308
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Orange retombe sur les 10 euros

Orange retombe sur les 10 euros
Orange retombe sur les 10 euros
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Orange retombe de 4% à 10 euros ce jeudi, alors qu'au 2ème trimestre, le chiffre d'affaires est ressorti en très légère décroissance de 0,4% à 10,375 MdsE, en raison de la baisse du roaming et des ventes d'équipements, directement liée à la crise sanitaire. La France et l'Afrique & Moyen-Orient sont en croissance respective de +2,7% et +1,3% sur un an, compensant presque la totalité de la baisse des autres segments : Espagne (-6,8%), Europe (-3,6%), Entreprises (-3,3%).
L'EBITDAaL affiche au 2ème trimestre un recul limité de -1,8% sur un an, pénalisé notamment par les coûts des mesures sanitaires, la baisse du roaming et une légère augmentation des provisions pour créances douteuses. Sur le 1er semestre, l'EBITDAaL recule de seulement -0,8%.
Au 30 juin 2020, le résultat net de l'ensemble consolidé s'établit à 1.016 millions d'euros (contre 1.137 millions d'euros au 30 juin 2019 en données historiques).

Au 1er semestre, les eCAPEX du Groupe baissent de -9,9% sous l'effet de l'augmentation importante des co-financements en France et des cessions d'actifs, notamment la cession de tours non stratégiques en Espagne. Cette baisse s'explique aussi par un ralentissement des investissements dans le mobile et les services traditionnels qui a compensé une croissance des investissements FTTH, notamment en France, moindre que prévue suite à la crise sanitaire.

Le cash-flow organique des activités télécoms atteint 255 millions d'euros en croissance de 163 millions d'euros sur un an en données historiques, grâce notamment à la baisse des eCAPEX et malgré les mesures de soutien aux fournisseurs et prestataires les plus fragiles en France.

Au 1er semestre, Orange a enregistré un pic significatif de co-financements qui ont eu un effet favorable sur le chiffre d'affaires, l'EBITDAaL et les eCAPEX. Ces co-financements illustrent notre capacité à monétiser nos investissements FTTH réalisés au cours des dernières années.

Pour l'exercice 2020, Orange confirme qu'il ne prévoit pas de déviation significative par rapport à ses objectifs financiers :
Compte tenu des informations détenues et des trajectoires anticipées à ce jour, le Groupe anticipe ainsi désormais un léger recul de l'EBITDAaL en 2020 autour de -1% en incluant tous les effets liés à l'épidémie de Covid-19. Il est à noter que, hors impact Covid, l'EBITDAaL aurait été comme prévu stable positif.
Etant donné les retards dans les investissements constatés à date, le niveau des eCAPEX sera en recul, compensant le recul de l'EBITDAaL.
Ainsi, l'EBITDAaL moins eCapex du Groupe sera stable en 2020.
L'engagement du Groupe de dépasser 2,3 milliards d'euros de cash-flow organique des activités télécoms reste inchangé.
L'objectif d'un ratio dette nette / EBITDAaL des activités télécoms est maintenu autour de 2x à moyen terme.
Pour la période 2021-2023, Orange confirme ses objectifs financiers annoncés lors de la journée investisseurs du 4 décembre 2019.

Orange versera un acompte sur le dividende 2020 de 0,30 euro en numéraire le 9 décembre 2020. La décision sur le solde du dividende 2020 sera annoncée entre les dates de publication des résultats du 3ème et du 4ème trimestre 2020. Une distribution de 0,70 euro par action reste toujours l'objectif du Groupe, y compris au titre de l'année 2020; la décision définitive sera prise ultérieurement en fonction de la situation... Parmi les avis d'analystes, Bryan Garnier a sorti Orange de sa 'top list' tout en restant à l''achat' sur l'opérateur.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !