»
»
»
»
Consultation
Cotation du 16/11/2018 à 17h24 Oncodesign +0,52% 7,800€
  • ALONC - FR0011766229
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Oncodesign : résultats de la 2e étape d'étude clinique dans le cancer du poumon

Oncodesign : résultats de la 2e étape d'étude clinique dans le cancer du poumon
Oncodesign : résultats de la 2e étape d'étude clinique dans le cancer du poumon

(Boursier.com) — Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, communique les résultats de la 2e étape de l'étude clinique de Phase 1 évaluant le premier radiotraceur issu de sa technologie Nanocyclix. Cette étude clinique de Phase 1 a pour objectif d'évaluer l'intérêt clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 par imagerie TEP en déterminant sa sensibilité et sa spécificité chez des patients atteints de tumeurs pulmonaires non à petites cellules.

En ciblant une mutation de la kinase EGFR, ce radiotraceur pourrait se positionner en tant que biomarqueur compagnon pour identifier les patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules susceptibles de répondre ou de résister à un traitement par un inhibiteur de la kinase EGFR, traitement de référence actuel. Le cancer du poumon est la première cause de décès au monde par cancer, avec plus de 1,6 million de décès par an.

L'étude clinique en cours est composée de trois étapes. La première étape de l'étude incluait 8 patients présentant la cible EGFR mutée et recevant une injection du radiotraceur. Les résultats de cette première étape ont montré une sensibilité conforme aux objectifs de l'étude. La 2e étape de l'étude a porté sur 6 patients, dont le dernier vient d'être évalué, ne présentant pas la cible EGFR mutée afin de valider la spécificité du radiotraceur. Enfin, la 3e étape démarrera cet été : 4 nouveaux patients présentant la cible EGFR mutée recevront alors une injection du radiotraceur. Cette 3e étape n'influencera pas le résultat de l'étude clinique du radiotraceur mais va servir à optimiser le protocole clinique pour le design de la phase clinique suivante.

"Cette étape confirme le potentiel du radiotraceur à aider les cliniciens dans le choix des traitements qu'ils prescrivent à leurs patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules. En outre, ces résultats confirment la capacité de notre technologie Nanocyclix à générer des petites molécules extrêmement puissantes et sélectives ; ce sont des propriétés importantes pour des molécules à usage thérapeutique et de diagnostic", commente Philippe Genne, Président Directeur Général et fondateur d'Oncodesign.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Oncodesign

Plus d'actualités

Partenaires de Boursier.com