Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 03/07/2020 à 16h26 OL Groupe -0,87% 2,290€

OL Groupe évalue à 50 ME le manque de revenus d'avril à fin juin

OL Groupe évalue à 50 ME le manque de revenus d'avril à fin juin
OL Groupe évalue à 50 ME le manque de revenus d'avril à fin juin
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Au 31 mars 2020, le total des produits des activités connaît un nouveau record et s'établit à 265,7 ME, en forte progression de 41,9 ME, soit +19% par rapport aux neuf premiers mois de l'exercice précédent (223,8 MEUR au 31 mars 2019). Cette performance résulte notamment de la forte progression des produits de cessions de contrats joueurs sur la période mais subit d'ores et déjà l'impact de la crise Covid-19 pour un montant estimé à environ 9 ME au 31 mars 2020.

Toutes les activités d'OL Groupe ont été suspendues depuis mi-mars 2020 (hors e-commerce pour le merchandising). L'impact financier correspondant au manque à gagner sur les produits des activités au cours de la 2ème quinzaine du mois de mars 2020 est estimé à 9 ME environ.

Le Groupe a pris, dès les premiers jours de la crise, l'ensemble des mesures possibles visant à protéger prioritairement la santé de tous et à réduire l'impact de la crise sanitaire sur la performance financière de l'exercice 2019/2020. Différents dispositifs ont été activés tels que le chômage partiel (pour les effectifs sportifs et une partie des effectifs administratifs), le report des échéances de charges sociales, d'impôts directs et d'emprunts. Le Groupe a également entamé une démarche de recours au dispositif PGE (Prêt Garanti par l'État) dont les procédures d'autorisation auprès de ses prêteurs actuels et de mise en oeuvre sont actuellement en cours. Par ailleurs, la ligne RCF a été temporairement portée depuis mi-avril 2020 à 130 ME jusqu'au 31 août 2020, puis 115 ME jusqu'au 31 janvier 2021 (vs 100 ME auparavant).

Au 30 avril 2020, OL Groupe disposait d'une trésorerie de 60 ME (plus une réserve de tirage RCF de 30 ME), soit une trésorerie globale disponible de 90 ME.

Au cours du 4e trimestre de l'exercice (du 1er avril au 30 juin 2020), les activités de billetterie, de droits TV/marketing (hormis reliquats et impact éventuel lié à la répartition définitive de l'accord LFP/Canal+ qui devrait être validée dans les prochaines semaines) et d'events, ne devraient pas enregistrer de revenus courants. L'impact de l'absence de ces revenus d'ici au 30 juin 2020, est estimé à 50 ME environ (hors trading et sur la base d'une place de 7ème du Championnat de Ligue 1).

Selon les modalités finales de comptabilisation du dispositif PGE/LFP encore imprécises à ce jour, le Groupe pourrait le cas échéant, enregistrer un complément de revenu (20,4 ME) qui compenserait notamment les droits TV relatifs aux matchs de Championnat de fin de saison non disputés.

Le Groupe a engagé les mesures nécessaires pour tenir compte de l'arrêt des activités depuis mi-mars. Ces mesures devraient permettre de générer une réduction des charges d'exploitation (y compris masse salariale) de l'ordre de 35 à 40 ME d'ici au 30 juin 2020.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !