»
»
»
»
Consultation
Cotation du 13/11/2018 à 17h35 Oeneo +0,60% 8,390€
  • SBT - FR0000052680
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Oeneo : un pincement des marges qui passe mal

Oeneo : un pincement des marges qui passe mal
Oeneo : un pincement des marges qui passe mal
Crédit photo © Seguin-Moreau / Emanuele Scorcelletti

(Boursier.com) — En queue de peloton du palmarès SRD, Oeneo chute de près de 6% ce mardi en matinée. Les investisseurs sanctionnent les commentaires prudents du management sur les marges dans son activité Bouchage, du fait de l'impact du renchérissement des prix du liège.

Accélération en Bouchage, redressement en Elevage

L'équipementier pour le vin n'a pourtant pas démérité sur ses performances commerciales : Oeneo a accéléré sa croissance au deuxième trimestre 2018-2019 en réalisant un chiffre d'affaires de 69,7 ME, en hausse de +5,6% et de +3,4% à périmètre et taux de change constants.La Division Bouchage a renoué sur ce trimestre avec une croissance à deux chiffres (+10,2%), bénéficiant notamment d'un effet prix et d'une progression des segments hauts de gamme. La tendance s'améliore comme prévu sur la Division Elevage avec une saisonnalité qui sera nettement plus favorable au second semestre cette année.

Marge opérationnelle sous pression

Oeneo a cependant prévenu que ses résultats semestriels reflèteront la hausse exceptionnelle du prix de la matière première liège, constatée depuis le 2eme semestre de l'an passé, et seront affectés, dans une moindre mesure, par le recul saisonnier de l'activité Elevage. La marge opérationnelle courante sur le semestre pourrait être de l'ordre de 14% contre 20,5% estimés sur le S1 2017-2018 en données proforma excluant les activités Piedade en cours de cession.

Mesures correctrices et opportunité d'achat

Outre la hausse du coût matières qui amputera les résultats en Bouchage de quelque 10 ME, Oeneo pâtira des effets combinés de la dilution des acquisitions (Cenci et Tonnellerie Millet) et de la baisse des volumes dans le pôle Elevage, décrypte Midcap Partners Louis Capital Markets, toujours "neutre" sur Oeneo avec 10,30 euros dans le viseur.

Le broker maintient ses prévisions annuelles alors que les mesures de productivité engagées vont permettre de redresser la rentabilité opérationnelle dès le second semestre. Le broker estime même que la baisse du titre ouvre "une fenêtre d'opportunité intéressante pour renforcer les positions sur un dossier aux fondamentaux de premier ordre".

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com