Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 15/01/2021 à 17h29 O2i -0,98% 1,010€
  • ALODI - FR0010231860
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

O2i : Jean-Thomas Olano alerte l'AMF

O2i : Jean-Thomas Olano alerte l'AMF
Logo O2i

(Boursier.com) — Toujours fermement opposé au projet d'OPE de Prologue sur la société qu'il dirige, O2i, Jean-Thomas Olano, a alerté l'Autorité des Marchés Financiers, "compte tenu du contexte" qui entoure ce projet, indique t-il à Boursier.com. Sans donner beaucoup plus d'informations sur les raisons de cette alerte, il évoque, à demi-mot, une tentative de déstabilisation de la société.

Dans une interview qui sera publiée demain sur Boursier.com, il précise : "J'alerte l'AMF et joue ainsi mon rôle de dirigeant à propos d'une situation qui me semble relever des compétences de l'AMF. J'agis pour préserver l'intérêt de la société, de ses actionnaires et de ses salariés". Le dirigeant fait vraisemblablement référence à l'absence de nouvelles informations de la part de Prologue et aux récentes déclarations d'Eric Rouvroy, actionnaire d'O2i via le fonds Alterfi, qui met en doute, depuis l'annonce du projet de possible OPE, la crédibilité du PDG d'O2i, et pointe du doigt la faible valorisation de la société sur le marché.

L'actionnaire activiste est récemment allé plus loin dans ses critiques évoquant la possibilité que le refus de Jean-Thomas Olano soit lié à sa rémunération dont il a avancé un montant. Dans l'interview à lire demain, le dirigeant d'O2i réplique à ce sujet : "Monsieur Rouvroy connait parfaitement ma rémunération, elle est publique et consultable et a fait sciemment passer une fausse information. La rémunération se compose d'honoraires de gestion et équivaut à un salaire de 200 KE brut annuel." L'actionnaire annonçait pour sa part près du double.

"Les raisons de mon refus sont uniquement motivées par l'inadéquation de l'offre de Prologue et l'absence totale de synergies et de projet de développement crédible", répond Jean-Thomas Olano.

De son côté, l'acheteur potentiel, Prologue, n'a pas donné suite à nos sollicitations, ne souhaitant pas s'exprimer alors qu'il est en phase de pré offre. Le groupe a indiqué le 27 novembre être en train de finaliser son projet d'OPE, qu'il était initialement censé lancer au plus tard le 15 novembre. Prologue n'a pour le moment obtenu que des engagements pour 16% du capital d'O2i.

Sur le marché, les investisseurs ne semblent pas parier sur le lancement de l'opération ou en tout cas sur sa réussite, puisqu'au cours de Prologue ce soir à la clôture (1,84 Euro), l'offre valorise potentiellement O2i 2,76 Euros, soit 22% au-dessus de son cours de clôture ce soir (2,26 Euros).

©2014-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !