Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 29/05/2020 à 23h20 Nvidia +4,58% 355,020$
  • NVDA - US67066G1040
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Nvidia explose le consensus, profitant du confinement

Nvidia explose le consensus, profitant du confinement
Nvidia explose le consensus, profitant du confinement
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le fabricant américain de cartes graphiques et processeurs Nvidia a publié jeudi soir des résultats trimestriels meilleurs que prévu, notamment dans ses branches puces pour centres de données et jeux vidéo, qui ont profité d'une demande accrue liée aux mesures de confinement prises pour faire face à la pandémie de coronavirus.

En réaction, l'action Nvidia a subi quelques prises de bénéfices (-0,77%) jeudi soir dans les cotations électroniques après la séance. L'action reste cependant proche de ses niveaux historiquement hauts atteints ces derniers jours, et affiche un gain de 49% depuis le début de l'année, surpassant largement les principaux indices boursiers américains (+3,5% pour le Nasdaq, -14% pour le DJIA).

Pour son 1er trimestre fiscal, achevé le 26 avril, le groupe a affiché un bénéfice net de 917 millions de dollars (1,47$ par action) contre 394 M$ (+133% !) un an plus tôt. En données ajustées des éléments non récurrents, le bénéfice par action (bpa) s'élève à 1,80$ contre 0,88$ un an plus tôt, et 1,65$ attendu par le consensus des analystes compilé par le cabinet FactSet.

Plus de 1 Md$ de ventes dans les centres de données, un record

Les revenus du groupe basé à Santa Clara en Californie ont totalisé 3,08 milliards de dollars, en hausse de 39% par rapport aux 2,22 Mds$ de 2019, et supérieurs aux attentes du marché, qui étaient logées à 2,97 Mds$. Les ventes dépassent aussi la fourchette haute donnée par la direction de Nvidia, qui tablait sur un revenu de 2,94 à 3,06 Mds$, en intégrant un risque 100 millions lié à la pandémie de Covid-19.

Les revenus de la branche jeux vidéo ont bondi de 26% à 1,34 Mds$, tandis que le chiffre d'affaires de puces pour centres de données a flambé de 80% pour atteindre 1,14 Md$ contre 634 M$ un an plus tôt, et dépassant le seuil du milliard pour la première fois.

Les deux divisions ont profité d'un impact positif de la pandémie de coronavirus, qui a fait bondir le télétravail et toutes les activités en ligne. La demande des gestionnaires de centres de données a été forte, en vue d'accroître les capacités des serveurs en intelligence artificielle (apprentissage machine) dans le cadre des offres de "cloud computing". Quant à la demande de puces pour jeux vidéo, elle a été soutenue par les mesures de confinement qui ont augmenté l'usage des jeux.

Prévisions de ventes supérieures aux attentes pour le 2e trimestre

"Nvidia est bien placé pour alimenter les forces technologiques les plus puissantes de notre temps, à savoir le cloud computing et l'intelligence artificielle", a commenté le directeur général et fondateur du groupe, Jensen Huang, cité par le communiqué du groupe.

Pour le 2e trimestre en cours, le groupe prévoit des ventes de 3,58 Mds$ à 3,72 Mds$, supérieures aux attentes du marché (3,25 Mds$ en moyenne).

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !