»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/05/2019 à 16h50 Noxxon Pharma +1,48% 0,756€
  • ALNOX - NL0012044762
  •   SRD
  • PEA
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Noxxon Pharma : mise à jour des résultats cliniques d'évaluation de phase I/II de NOX-12

Noxxon Pharma : mise à jour des résultats cliniques d'évaluation de phase I/II de NOX-12
Noxxon Pharma : mise à jour des résultats cliniques d'évaluation de phase I/II de NOX-12
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Noxxon Pharma NV présente la dernière mise à jour des résultats cliniques de son étude de phase I/II évaluant NOX-12 en association avec Keytruda (pembrolizumab) chez des patients atteints d'un cancer colorectal ou du pancréas métastatique à microsatellites stables, dans le cadre d'un poster présenté au congrès annuel de l'Association Américaine de Recherche contre le Cancer (AACR).

Cet essai a permis de confirmer que le NOX-A12 est bien toléré et ne présente pas de risques pour la santé de patients souffrant d'un cancer avancé, tant en monothérapie qu'en association avec le pembrolizumab. L'association de NOX-A12 et de pembrolizumab a induit une réponse immunitaire, stabilisé la maladie chez 25 % des patients et prolongé la période de traitement par rapport aux traitements précédents chez 35 % des patients. Le taux de survie totale a atteint 48 % à 6 mois et 33 % à 12 mois. Compte tenu de l'action de NOX-A12 chez les patients, dont le système immunitaire est déficient, présentant une charge tumorale lourde et pour lesquels plusieurs protocoles de traitement ont échoué, ces résultats soutiennent la poursuite du développement clinique de cette molécule dans ces indications graves.

Comme annoncé initialement en décembre 2018, cette étude de phase I/II menée chez des patients atteints d'un cancer colorectal ou du pancréas visait l'évaluation de l'effet de l'inhibition de la chimiokine CXCL12 par NOX-A12 sur l'inversion du statut immunosuppresseur du microenvironnement tumoral, élargissant ainsi potentiellement le champ d'application des inhibiteurs de points de contrôle à ces indications. Aram Mangasarian, Président Directeur Général de Noxxon commente : Ces résultats témoignent fortement en faveur d'un essai randomisé à plus grande échelle avec une population de patients moins avancée, ce que nous avons l'intention de réaliser avec un partenaire. Dans l'intervalle, nous continuerons de suivre l'évolution des patients et la progression de la maladie.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com