Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 10/07/2020 à 16h04 Noxxon Pharma +1,69% 0,542€
  • ALNOX - NL0012044762
  •   SRD
  • PEA
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Noxxon doit lever des fonds supplémentaires d'ici fin juin

Noxxon doit lever des fonds supplémentaires d'ici fin juin
Noxxon doit lever des fonds supplémentaires d'ici fin juin
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Noxxon fait état d'une perte avant impôt annuelle de 860.000 euros, en retrait de 9,877 ME sur un an. La biotech n'a réalisé aucun chiffre d'affaires au titre des exercices 2019 et 2018 et ne prévoit pas de réaliser de revenus tant qu'aucun accord de collaboration n'aura été signé ou que l'un de ses candidats médicaments n'aura été commercialisé. Les autres produits d'exploitation sont passés de 378.000 à 279.000 euros, reflétant au total un résultat moindre de la vente de matières premières et du renoncement de certains dirigeants et administrateurs de la société au paiement d'arriérés de rémunération leur étant normalement dus, et des autres produits en 2019 par rapport à 2018.

Au 31 décembre, la position de trésorerie du Groupe atteignait 1,4 ME (contre 4,3 ME au 31 décembre 2018). Au cours de l'exercice 2019, le Groupe a levé un total de 1,5 ME en numéraire auprès d'investisseurs qui ont acquis des actions. Il est important de souligner que ces émissions d'actions n'ont pas été assorties de bons de souscription ou d'autres instruments d'options. Le soutien d'investisseurs prêts à souscrire à des actions dans ces conditions est crucial pour continuer à réduire l'exposition à des instruments susceptibles d'induire des divergences d'intérêts entre divers groupes d'investisseurs, souligne la firme. Ces financements ont été essentiels pour permettre à Noxxon de suivre l'évolution des patients participant à l'essai avec le NOX-A12 associé au Keytruda dans les cancers du pancréas et du colon, et pour démarrer l'étude évaluant NOX-A12 en association avec la radiothérapie dans le cancer du cerveau. Au 31 décembre 2019, un nombre significatif de bons de souscription d'actions émis lors des opérations de financement antérieures et soumis à des ajustements anti-dilutifs affectant le prix d'exercice et le nombre d'actions émises était toujours en circulation. Toutefois, Acuitas a exercé en amont de la date du Rapport Annuel son droit à l'exercice de tous ses bons de souscription restants.

Le budget actuel prévoit des besoins de trésorerie d'environ 400.000 euros par mois, en incluant le fonds de roulement et toutes les activités planifiées pour l'essai clinique dans le cancer du cerveau. Selon les projections, la position de trésorerie actuelle couvre ainsi les besoins de financement du Groupe jusqu'en juillet 2020. De ce fait, la société considère comme une priorité majeure de lever des fonds supplémentaires d'ici fin juin 2020 afin de poursuivre ses opérations. La Direction étudie diverses solutions de financement afin de couvrir les besoins de trésorerie futurs du Groupe. Bien que la direction soit confiante dans sa capacité à lever des fonds supplémentaires, de préférence sous la forme de placements privés d'actions auprès d'investisseurs à long terme et de partenariats industriels, les conditions de marché actuelles et les nombreuses restrictions imposées par la pandémie de COVID-19 compliquent ces opérations.

Dans ce contexte, la Direction considère en parallèle des véhicules de financement alternatifs, comme les obligations convertibles, en les évaluant à l'aune des critères suivants : leur capacité à répondre aux besoins de financement du Groupe tout au long de son parcours de création de valeur ; l'absence de bons de souscription ou autres instruments d'options susceptibles d'induire la création d'actions à long terme ; la possibilité de mettre fin au dispositif à tout moment ; la conservation par le Groupe de la maîtrise du calendrier et de la décision de tirer davantage de fonds ; la possibilité de rachat par le Groupe de tout instrument non converti ; l'imposition de limitations sur les opérations de fusions-acquisitions ou les cessions d'actifs ; la décote de financement au regard du risque d'investissement ; et l'impact potentiel sur le cours de l'action.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !