»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/11/2018 à 17h35 Rallye +1,83% 9,475€
  • RAL - FR0000060618
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Nouvel épisode dans la bataille qui oppose Rallye / Casino aux fonds spéculatifs

Nouvel épisode dans la bataille qui oppose Rallye / Casino aux fonds spéculatifs
Nouvel épisode dans la bataille qui oppose Rallye / Casino aux fonds spéculatifs
Crédit photo © Casino

(Boursier.com) — Il aura fallu attendre moins de 24 heures pour assister à un nouvel épisode dans le conflit qui oppose Rallye aux fonds spéculatifs. Sophie Vermeille, l'avocate qui conseille ces fonds, a envoyé une lettre ouverte aux membres du Conseil d'administration de Casino, leur demandant de voter contre la distribution d'un dividende intermédiaire le mois prochain, affirme Bloomberg. Le rendement offert par le dividende de Casino, qui est de 8%, dépasse de loin le taux offert par les concurrents de la société, qui paient en moyenne entre 1 et 3%, peut-on lire dans la lettre que s'est procurée l'agence.

"Un dividende exorbitant"

Rallye, dont la dette culmine à 3 milliards d'euros dépend fortement des dividendes versés par sa filiale. "Il est clair que la seule raison de ce dividende exorbitant, qui met en péril la survie de Casino, est la nécessité pour l'actionnaire majoritaire de payer ses dettes aux différents niveaux de la holding, à commencer par Rallye", écrit S.Vermeille.

Casino répond

Un porte-parole de Casino vient de déclarer à Bloomberg que les actionnaires minoritaires sont "très heureux" de ces dividendes et que ces versements n'empêchent pas le bon déroulement du plan de réduction de la dette de la société. Casino affirme que l'avocate des fonds a "l'objectif opposé de ce qui est dans l'intérêt des actionnaires".

Le combat se poursuit

Cette information ouvre un nouveau front dans la bataille opposant le groupe de distribution et sa maison-mère aux hedge funds. L'affaire se joue également devant la justice puisque Rallye et Casino ont déposé une plainte pénale contre X, alléguant que les vendeurs à découvert cherchent à réduire le prix de leurs actions en diffusant de fausses informations.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com