Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 16/06/2021 à 17h35 Nokia -1,19% 4,372€
  • NOKIA - FI0009000681
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Nokia : simple pause ou retour aux fondamentaux ?

Nokia : simple pause ou retour aux fondamentaux ?
Nokia : simple pause ou retour aux fondamentaux ?
Crédit photo © Nokia

(Boursier.com) — Retour aux fondamentaux ? Après plusieurs séances complètement folles en lien avec l'apparition de son nom sur le forum WallStreetBets de Reddit, Nokia progresse de 3,5% à 4 euros en cette fin de semaine. Une hausse à relier à l'excellente publication de son concurrent Ericsson qui continue à bénéficier du déploiement de la 5G à travers le monde et du bannissement du Chinois Huawei sur plusieurs marchés clés.

Malgré ce semblant de retour à la normale, le titre Nokia pourrait à nouveau s'agiter avec le réveil des investisseurs américains. Objet de vivres critiques jeudi après avoir décidé de limiter les transactions sur certaines valeurs aux variations frénétiques, le courtier en ligne favori des spéculateurs particuliers Robinhood pourrait en effet lever ses restrictions dès aujourd'hui. Et Nokia pourrait alors à nouveau se retrouver au coeur de la bataille boursière qui oppose depuis plusieurs jours une coalition d'investisseurs individuels à des fonds spéculatifs spécialisés dans la vente à découvert.

Si les variations du titre à Helsinki étaient mouvementées, les mouvements ont été encore plus erratiques sur l'ADR du groupe scandinave coté à Wall Street alors que les volumes d'échange ont explosé. Selon les données de 'Bloomberg', plus d'un milliard d'ADR ont par exemple changé de mains rien que mercredi, contre un volume moyen de 56 millions sur 90 jours. "Les événements sont saisissants. Une manipulation du marché par la foule se joue sur certaines actions et il semble qu'une boîte de Pandore ait été ouverte", affirme à l'agence Martin Paasi, économiste à la Nordnet Bank à Helsinki. "Pourquoi Nokia est-elle impliquée dans cette affaire est un grand mystère".

Nokia, dont le titre est loin d'être le plus 'shorté' en Europe (les positions vendeuses représentent environ 3,3% du flottant à Helsinki selon les données d'IHS Markit), a vaguement réagi à cette agitation sur son cours de bourse mercredi soir en indiquant n'avoir "connaissance d'aucun fait nouveau important et non divulgué concernant l'entreprise, ni d'aucun changement important dans son activité ou ses affaires".

"C'est le signe d'une bulle, d'une exubérance, et il est très probable que cela se termine de manière horrible, sur ce titre ou un autre", déclare pour sa part John Roe, responsable des fonds multi-actifs chez Legal & General Investment Management à Londres. Les analystes qui suivent le titre n'ont eux pas attendu très longtemps pour s'ajuster à la suite de cette flambée de la valeur : cinq brokers ont dégradé l'action cette semaine. Et ce alors que l'équipementier dévoilera ses résultats annuels le 4 février.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !