Accueil
»
Bourse
»
Action Europe
»
Actualités
»
Consultation
Nissan France
  • NISS - FR0000033771
  • + Ajouter à : Mes Listes

Nissan France : les comptes semestriels ont lourdement basculé en pertes

Nissan France : les comptes semestriels ont lourdement basculé en pertes
Logo Nissan France

(Boursier.com) — Nissan France a dégagé au premier semestre 2005 un résultat d'exploitation en perte de 2,16 Millions d'Euros et un résultat net déficitaire de 7,2 ME contre un bénéfice de 5,52 ME au premier semestre 2004.

Le réseau de distribution français de la marque Nissan a pourtant vu ses ventes de véhicules progresser de 7,5% sur la période à 25.602 unités pour un chiffre d'affaires de plus de 500 ME. Toutefois, cette performance commerciale n'a pu être réalisée sans concession sur le résultat financier. Si l'amélioration du volume et du mix des ventes pour des modèles plus riches en gamme contribue à la forte augmentation du chiffre d'affaires (+14,9%), depuis l'introduction des nouveaux produits que sont les 4X4 Pathfinder ainsi que le Murano et le coupé Roadster 350Z, le niveau de la marge brute s'est détérioré passant de 13,1% à 9,7%.

Cette diminution est due à une augmentation prévue de 0,5% des efforts commerciaux accordés afin de réaliser l'objectif de développement des volumes et d'augmentation de la part de marché sur l'exercice 2005, ainsi qu'à une augmentation d'environ 2,7 % des coûts de productions vendues. Cependant, cette dernière devrait être gommée sous l'effet d'une augmentation des tarifs publics dont l'application au mois de mai n'a pu encore affecter le résultat compte tenu des garanties de prix accordées aux commandes enregistrées à ce moment.

Par ailleurs, et toujours comparativement à la même période de l'exercice 2004, Nissan France S.A. a dû lourdement investir dans les moyens commerciaux de lancement des nouvelles gammes de produits entre mars et juin, soit près de 5,9 ME, alors que le plein retour sur ces dépenses par le biais des ventes ne peut être enregistré qu'avec un décalage dans le temps de plusieurs mois.

Le second semestre prévoit un développement constant des ventes avec un niveau de charges d'exploitation en diminution, les lancements et dépenses majeurs ayant été réalisés sur le premier semestre. La marge unitaire devrait être en augmentation compte tenu du plein effet lié à l'augmentation tarifaire et une amélioration constante du mix des ventes au profit des gammes 4X4 à forte valeur ajoutée.

©2005-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !