Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 26/11/2020 à 17h35 Renault -2,32% 33,655€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Nissan et Mitsubishi discutent d'une alliance

Nissan et Mitsubishi discutent d'une alliance
Nissan et Mitsubishi discutent d'une alliance
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Nissan , le partenaire japonais de Renault, serait sur le point de devenir l'actionnaire de référence de son concurrent nippon Mitsubishi. Selon le quotidien 'Nikkei', Nissan pourrait acquérir 30% de Mitsubishi, dont le titre s'est effondré récemment en liaison avec un scandale de fraude aux émissions polluantes. Le chaîne télévisée 'NHK' évoque pour sa part une prise de participation de 34%. Le 'Nikkei' précise que Nissan négocierait une entrée au capital, à hauteur de 30%, dans son compatriote, pour l'équivalent de 1,84 milliard de dollars, via une augmentation de capital réservée.

Les deux groupes n'ont eu d'autre choix que de confirmer, cette nuit, l'existence de discussions, sans pour autant fournir plus de détails. Ils ont cependant précisé que des liens capitalistiques font partie des options examinées.

Si le projet aboutit, le groupe présidé par Carlos Ghosn (également PDG de Renault), deviendrait le premier actionnaire de son concurrent, devant Mitsubishi Heavy Industries.

Le 'Nikkei' précise que les conseils d'administration de Nissan et de Mitsubishi doivent se réunir jeudi pour acter ce projet. Ce même jeudi, Nissan a prévu de publier ses résultats annuels de 2015-2016 (exercice à fin mars). Porté par les Etats-Unis et la reprise en Europe, le groupe devrait publier de robustes bénéfices, si la tendance observée pendant les 3 premiers trimestres se confirme.

Mitsubishi a avoué avoir faussé ses émissions polluantes depuis 25 ans

On ignore pour l'instant si Renault participera directement à l'investissement dans le groupe nippon. Selon le site internet des 'Echos', aucun conseil d'administration n'est en tout cas prévu du côté de la marque au losange.

Mitsubishi, qui a vendu 1,24 million de véhicules en 2015, pourrait aider l'alliance Nissan-Renault à se hisser sur la troisième marche du podium mondial, actuellement occupé par Toyota, General Motors et Volkswagen.

La capitalisation boursière de Mitsubishi s'est brutalement effondrée de 40% depuis le 20 avril, après des révélations sur des émissions polluantes excessives. Le constructeur nippon a ainsi reconnu avoir manipulé depuis près de 25 ans des tests d'homologation d'émissions de ses voitures au Japon.

©2016-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !