»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/07/2019 à 22h15 Nike -0,07% 87,440$
  • NKE - US6541061031
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Nike : petite déception sur les bénéfices, le titre résiste

Nike : petite déception sur les bénéfices, le titre résiste
Nike : petite déception sur les bénéfices, le titre résiste
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le géant américain des équipements sportifs a publié jeudi soir après la clôture de Wall Street des résultats en demi-teinte pour son 4ème trimestre fiscal, achevé fin mai. Les bénéfices ont manqué le consensus des analystes, mais les revenus sont ressortis meilleurs que prévu.

A Wall Street, le titre Nike a d'abord plongé de 4% jeudi soir en cotations post-séance, mais il s'est rapidement repris et a finalement gagné 0,35% vendredi soir à 83,95$ en clôture. L'action affiche un gain d'environ 13% depuis le début de l'année.

Au 4ème trimestre de l'exercice, le bénéfice net du groupe a atteint 989 millions de dollars (62 cents par action) en baisse de 13% par rapport à la même période de 2018 (1,14 milliard de dollars et 69 cents). Le chiffre d'affaires s'est élevé à 10,18 Mds$, en croissance de 4% par rapport aux 9,79 Mds$ de l'an passé.

Les analystes s'attendaient à un bpa de 66 cents pour des ventes de 10,16 Mds$.

Sur l'ensemble de l'exercice achevé le 31 mai, le bénéfice net du groupe a atteint 4 Mds$ (2,49$ par action), plus que doublé par rapport à 2018 (1,93 Md$). Les ventes ont totalisé 39,1 Mds$, en hausse de 7% (+11% à taux de change constants).

La vente directe privilégiée sur les distributeurs tiers

La compagnie a expliqué l'érosion des bénéfices au 4ème trimestre par un taux d'imposition plus élevé et par des investissements menés pour augmenter la part de ses ventes directes plutôt que via des distributeurs tiers, qui font face à une baisse de leur clientèle. Ainsi, la chaîne Sports Authority s'est déclarée en faillite et les grands magasins n'attirent plus autant, face à la concurrence du e-commerce.

La vente directe a représenté 11,8 Mds$ sur l'ensemble de l'exercice 2019 (soit 30% du chiffre d'affaires total), en hausse de 16% à taux de change constant, grâce à un bond de 35% des ventes en ligne et de 6% des ventes dans ses propres magasins sur un an (à magasins comparables).

Au 4ème trimestre, les ventes de la marque Nike (hors Converse) ont bondi de 10% sur un an, à 9,7 Mds$, tandis que celles de la marque Converse ont stagné à 491 M$. Les ventes en Amérique du Nord ont augmenté de 8% hors effets de change à 4,17 Mds$, et celles en Chine ont bondi de 22% à 1,70 Md$.

Nike semble relativement épargné jusqu'ici par les tensions commerciales. La compagnie s'est joint le mois dernier à un appel des industriels du secteur de la chaussure, demandant à Donald Trump de renoncer à taxer la totalité des biens importés depuis la Chine.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com