Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 04/12/2020 à 17h35 Nicox -6,50% 4,390€

NicOx : "un grand jour" pour la société

NicOx : "un grand jour" pour la société
Logo Nicox

(Boursier.com) — Michele Garufi, le PDG de NicOx, vient de revenir à l'occasion d'une conférence téléphonique sur la signature avec son partenaire Pfizer d'un nouvel accord de licence sur des composés donneurs d'oxyde nitrique brevetés par Nicox. Jusqu'ici borné au traitement du glaucome, l'accord s'étend désormais à l'ensemble des indications ophtalmologiques potentielles.
Ce sont justement les "excellents résultats obtenus dans le glaucome" par le composé candidat retenu en novembre dernier qui ont amené Pfizer à proposer une plus large collaboration.
Selon les termes financiers de l'accord, NicOx recevra dès 2006 23 millions d'euros de la part de Pfizer :
- 5 millions d'euros pour l'achat de la licence proprement dit
- 3 millions d'euros de subventions de recherche
- 15 millions d'euros par le biais d'une prise de participation au capital.

Cette prise de participation s'effectuera par voie d'augmentation de capital réservée. Le cours de référence pour cette augmentation n'a pas encore été entièrement défini mais sera calculé, indique la direction de NicOx, sur la base d'une moyenne des cours précédents l'assemblée générale des actionnaires qui aura lieu fin mai début juin (donc sur une base postérieure aux cours actuels de NicOx). L'accord des actionnaires à cette augmentation de capital sera sollicité à l'occasion de cette AG.

NicOx est en outre éligible à des paiements conditionnés au franchissement d'étapes de développement de composés ophtalmologiques représentant jusqu'à plus de 300 millions d'euros (dont 102 millions d'euros pour le composé déjà retenu).

Il a également été prévu une option pour le développement de composés en dehors du domaine de l'ophtalmologie, laquelle option pourrait selon le même mécanisme générer jusqu'à 194,3 millions d'euros de paiements additionnels.


Si le développement d'un composé était mené jusqu'à son terme, NicOx recevrait également des royalties sur chaque produit commercialisé. Le niveau de ces redevances n'a pas été divulgué.

A noter que dans tous les cas Pfizer devra lever des options individuelles s'il souhaite entamer le développement d'un nouveau composé. NicOx dispose d'un droit de veto, ce qui permettrait d'éviter de possibles conflits d'intérêt avec d'autres partenaires. Rappelons que NicOx a signé un accord de recherche avec Merck & Co. afin d'évaluer une sélection de composés donneurs d'oxyde nitrique dans une indication thérapeutique à ce jour tenue secrète.

Pour Michele Garufi, ce nouvel accord, inspiré par les résultats de la collaboration existante, constitue "un grand jour pour NicOx" et constitue un soutien significatif pour la société et sa technologie de libération d'oxyde nitrique.

©2006-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Nicox