Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2020 à 17h35 Nicox -0,14% 3,525€

NicOx : Michele Garufi évoque le deuxième produit phare de la société

NicOx : Michele Garufi évoque le deuxième produit phare de la société
Logo Nicox

(Boursier.com) — "M . Garufi, Suivez-vous de près ou de loin l'étude de phase I menée aux Etats-Unis sous l'égide du NCI pour l'utilisation du NCX4016 dans la pathologie du cancer du colon ?" a demandé un internaute, nikonnox, au PDG de NicOx intervenant en direct lors d'un chat sur Boursier.com.

Michele Garufi a d'abord tenu à préciser qu'il ne s'agissait pas d'une étude de phase I mais une étude à long terme chez les patients à risque du cancer du côlon, d'une durée d'au moins deux ans coordonnée et sponsorisée par le National Cancer Institute. "Nous ne savons pas quand cette étude sera terminée, cela dépend du recrutement et du déroulement. L'étude n'a pas un objectif règlementaire mais purement scientifique" a indiqué le dirigeant. Bien entendu, NicOx suit le déroulement de cette étude, "en relation avec l'investigateur principal, le Dr Rigas".

Après le naproxcinod, NCX 4016 est le deuxième composé phare de NicOx. Il s'agit d'un dérivé de l'acide acétylsalicylique (l'aspirine) donneur d'oxyde nitrique, pour cette raison il est également appelé NO-aspirine.

Parmi plusieurs pistes de développement, il a été décidé d'orienter les recherches sur l'effet du produit en tant qu'agent sensibilisateur à l'insuline dans le traitement du diabète de type 2. Dans cette indication, la société devrait lancer deux études de phase II cette année.

Mais son potentiel ne s'arrête peut être pas là. En effet depuis plusieurs années le NCI, institut fédéral de recherche sur le cancer sous tutelle du "Department of Health", le ministère américain de la santé, finance depuis plusieurs années des recherches sur l'activité du produit dans le cancer notamment en tant que traitement préventif du cancer colorectal, l'étude à laquelle fait allusion nikonnox. Par ailleurs, le NCX 4016 a aussi démontré in vitro une action positive sur des cellules cancéreuses récidivantes ayant développé une résistance à la chimiothérapie, selon des résultats présenté l'an dernier dans la revue "Proceedings of the National Academy of Sciences". Les recherches dans cette voie doivent maintenant se poursuivre en préclinique.

©2007-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Nicox

Plus d'actualités