»
»
»
»
Consultation
Cotation du 17/10/2019 à 23h20 Netflix +2,47% 293,350$
  • NFLX - US64110L1061
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Netflix risque-t-il de perdre de millions d'abonnés aux Etats-Unis ?

Netflix risque-t-il de perdre de millions d'abonnés aux Etats-Unis ?
Netflix risque-t-il de perdre de millions d'abonnés aux Etats-Unis ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'action Netflix continue de souffrir à Wall Street, où l'arrivée imminente des services concurrents de Walt Disney et d'Apple, menace de bousculer le marché du leader des services de vidéo en streaming par abonnement (SVOD).

Jeudi à Wall Street, le titre Netflix a perdu jusqu'à 4% en séance après la publication d'une note du courtier Needham, qui met en garde sur les dangers de la concurrence pour les marges de Netflix. Le titre s'est ensuite ressaisi, pour finir stable à 268,15$ (+0,04%).

Le groupe américain pourrait perdre jusqu'à 10 millions d'abonnés s'il ne baisse pas ses prix d'abonnement face à l'arrivée de la concurrence, a ainsi estimé l'analyste de Needham Laura Martin. Cette dernière écrit que Netflix pourrait perdre 5 à 10 millions d'abonnés rien qu'aux Etats-Unis s'il ne lance pas un abonnement moins cher que son offre actuelle située entre 9$ et 16$ par mois.

Mme Martin conseille à Netflix de proposer un abonnement d'entrée de gamme à 6$ subventionné par de la publicité, afin de s'aligner sur les prix offensifs annoncés par ses nouveaux concurrents Apple TV+ et Disney+, qui seront lancés en novembre.

75% des abonnés Netflix ne sont pas intéressés par les concurrents

Toutefois, un autre courtier, Piper Jaffray, ne partage pas les inquiétudes de Needham. Piper a mené une enquête auprès de 1.500 clients de Netflix, qui se sont déclaré peu intéressés par les nouvelles offres d'Apple et Disney. 75% des sondés n'ont ainsi pas l'intention de souscrire à un abonnement des deux nouveaux entrants. Et parmi ceux qui se disent intéressés, une majorité affirme qu'elle conservera son abonnement Netflix. L'analyste Michael Olson en déduit que malgré les inquiétudes sur les parts de marché de Netflix, le groupe devrait continuer à capter une portion significative des clients qui migrent progressivement de la TV traditionnelle vers les services de vidéo en streaming.

Piper Jaffray note que l'action Netflix est désormais retombée à son plus bas niveau depuis décembre 2018, une désaffection qui intègre selon lui les risques encourus. L'analyste réitère sa recommandation de "surpondération" (achat) sur le dossier, avec un objectif de cours de 440$ par action, soit un potentiel de hausse de 65% !

En attendant, le titre Netflix a effacé tous ses gains depuis depuis le début de l'année à Wall Street, et a abandonné plus de 30% depuis son plus haut annuel inscrit à 385$ le 3 mai dernier.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com