Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/08/2020 à 19h20 Netflix -3,87% 489,378$
  • NFLX - US64110L1061
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Netflix : prises de profits

Netflix : prises de profits
Netflix : prises de profits
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'action Netflix qui battait des records en série à Wall Street ces dernières semaines a été stoppé dans son élan hier soir sur des prises de bénéfices en fin de séance, en baisse en clôture de 4,2% à 525$. Parmi les derniers avis de brokers, BMO Capital a ajusté son cours cible de 500 à 625$, alors que Goldman Sachs vise 670$, alors que les résultats du groupe sont prévus vendredi 17 juillet. UBS a quant à lui abaissé son conseil de deux crans à "neutre" sur le dossier.

Rappelons que la plateforme avait profité du confinement pour recruter 16 millions de nouveaux abonnés dans le monde au 1er trimestre 2020, un record ici aussi ! Avec exactement 15,77 millions de nouveaux abonnés payants accumulés en 3 mois, Netflix avait largement dépassé ses propres prévisions (+7 millions d'abonnés) et ceux des analystes qui tablaient sur 8,2 millions d'abonnés en plus... Le précédent record datait du 1er trimestre 2019, avec 9,6 millions de nouveaux abonnés.

L'action Netflix a gagné 62% depuis le début de l'année, profitant de "l'effet coronavirus", qui a incité les téléspectateurs confinés à s'abonner largement aux services du groupe...

Un 'pipeline' bien rempli

Dans les comptes, le bénéfice net du groupe a atteint 709 millions de dollars au 1er trimestre (1,57$ par action), multiplié par plus de 2 par rapport aux 344 M$ (0,76$ par action) affichés un an plus tôt. Les ventes ont grimpé à 5,77 milliards de dollars, contre 4,52 Mds$ au 1er trimestre 2019 (+27,6%).

Malgré le bond spectaculaire des nouveaux abonnés, certains analystes s'interrogent sur la capacité de Netflix à continuer à satisfaire ses abonnés par de nouveaux contenus (séries, films, documentaires) dans un environnement difficile et très concurrentiel (Amazon Prime Video, Apple TV+ et Disney+ notamment), d'autant que de nombreux tournages ont été retardés par la pandémie internationale, même si les autres activités post-tournage (effets spéciaux...) et la post-production ont pu se poursuivre en télétravail.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !