»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/08/2018 à 09h02 Nestlé +0,11% 71,880€
  • NESN - CH0038863350
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Nestlé veut séduire à nouveau ses actionnaires en rachetant 20 MdsCHF d'actions

Nestlé veut séduire à nouveau ses actionnaires en rachetant 20 MdsCHF d'actions
Nestlé veut séduire à nouveau ses actionnaires en rachetant 20 MdsCHF d'actions
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Ce n'est sûrement pas un hasard du calendrier. Deux jours après que le fonds Third Point eut mis la pression sur le management de Nestlé pour qu'il déploie une stratégie plus ambitieuse et généreuse envers ses actionnaires, le groupe de Vevey a dégainé un programme de rachat d'actions de 20 milliards de francs. Dans un communiqué diffusé hier soir, le suisse explique qu'une vaste revue d'effectif a été ménée depuis le début de l'année, conduisant à concentrer les investissements sur la progression des catégories d'aliments et de boissons à croissance élevée, comme le café, les produits pour animaux de compagnie, la nutrition infantile et l'eau embouteillé. L'accent sera également mis sur les marchés géographiques de forte croissance. Le groupe confirme en outre qu'il poursuivra son offensive dans les produits de santé grand public, conformément à la stratégie définie antérieurement. La direction souligne que la probable cession de l'activité de confiserie aux États-Unis s'inscrit dans cette trajectoire.

Un programme ajustable en cas d'acquisitions

Quant au programme de rachat d'actions, il débutera le 4 juillet prochain pour s'achever fin juin 2020. Nestlé explique que la période est propice à ce type de création de valeur pour les actionnaires, compte tenu de taux d'intérêt faibles et d'une forte génération de cash-flow. La direction se dit cependant prête à raboter ce budget en cas d'acquisition(s) majeure(s) durant cette période. En tout état de cause, et en fonction des conditions de marché, le volume des rachats devrait sans doute être plus important sur la période 2019 à 2020 que sur 2017 et 2018, car le groupe a des ambitions d'acquisitions sur les deux premières années. A l'horizon 2020, le ratio dette nette sur Ebitda devrait être voisin de 1,5. Enfin, la politique de "dividende durable" sera poursuivie.

Oui, bof, disent les analystes

Comment les analystes réagissent-ils ? Chez Jefferies, Martin Deboo parle d'une faible relution, qu'il estime à environ 3% en 2020. Nestlé s'est employé à laisser entendre qu'il n'y avait pas de rapport de cause à effets avec Third Point, en mettant en avant le temps nécessaire à l'approbation réglementaire d'un tel projet. Mais les annonces de la nuit dernière permettent de mieux cerner la pression actuellement ressentie à Vevey, traduit l'analyste, qui recommande à ses clients de conserver le titre avec un objectif ajusté de 79 à 80 francs, qui reste légèrement inférieur aux cotations actuelles. Son collègue Andy Wood souligne l'ironie de la situation, lui qui accuse Nestlé d'être une grosse machine lente : cette fois, elle a répondu en moins de 48h00 à l'offensive du fonds activiste américain. Il pense que Nestlé avait le projet dans ses cartons mais qu'il aurait préféré l'annoncer lors de la journée investisseurs programmée à Londres le 26 septembre. La sortie médiatique de Third Point l'a sans doute forcé à communiquer certains éléments en urgence. Malgré la surprise liée au timing, la décision de Nestlé de commencer à répondre à l'inefficacité de son bilan est assurément une bonne nouvelle et devrait être bien perçue par les investisseurs. Évidemment, cela risque d'atténuer les effets d'annonce attendus lors du séminaire investisseurs. Mais cela aura probablement pour conséquence de concentrer les attentes sur les économies de coûts et les objectifs de marge, poursuit Wood, qui a aussi noté qu'aucune mention n'a été faite sur la participation dans L'Oréal. L'analyste de Bernstein ne croit pas que Nestlé ait envie de vendre cette participation qui lui offre à la fois un placement intéressant et une opportunité de créer, si besoin, un géant allimentaire-pharma-beauté.

©2017-2018,

Partenaires de Boursier.com