Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 24/11/2020 à 17h35 Neovacs +1,33% 0,038€
  • ALNEV - FR0004032746
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Néovacs réduit fortement sa consommation de trésorerie

Néovacs réduit fortement sa consommation de trésorerie
Néovacs réduit fortement sa consommation de trésorerie
Crédit photo © Neovacs

(Boursier.com) — Néovacs dévoile ses résultats semestriels après une première partie d'exercice qui aura été marquée par la fin de la procédure de redressement judiciaire visant le groupe et la mise en oeuvre du nouveau plan stratégique.

Le résultat d'exploitation a été ramené à -1,8 ME contre -4,6 ME un an plus tôt. La société a notamment réduit son effectif moyen à 13 collaborateurs au 30 juin contre 23 au 31 décembre 2019. Le résultat net ressort à -6,4 ME (-3,8 ME au 1er semestre 2019), essentiellement en raison de la charge exceptionnelle, sans impact sur la trésorerie, liée à un accord conclu dans le cadre du plan de continuation. La consommation de trésorerie par les opérations et les investissements suit la même tendance, à 1,1 ME contre 4,2 ME au 1er semestre 2019.

Dans le cadre du plan de continuation négocié par la nouvelle Direction, le passif déclaré par les créanciers de Néovacs qui s'élevait, à la date d'arrêté du plan, à 20,4 ME, a été ramené à 3,2 ME. Ce passif résiduel a fait l'objet d'un plan d'apurement dans le temps compatible avec les financements mis en place et les prévisionnels de trésorerie.

Afin de sécuriser les moyens de poursuivre son activité, Néovacs dispose de deux lignes de financement obligataire. Ces lignes ont été utilisées à hauteur de 6 ME depuis le 30 juin, dont 5.8 ME ont été converties en actions nouvelles, permettant de renforcer la trésorerie (0,2 ME au 30 juin) et de reconstituer les fonds propres (-3,6 ME au 30 juin).

Néovacs continue à mettre en oeuvre son plan stratégique sur le second semestre 2020, notamment par la poursuite des démarches préliminaires au lancement d'une étude de Phase III dans le traitement du lupus avec pour objectif de réaliser cette étude grâce à un co-financement avec un partenaire pharmaceutique ; la préparation des conditions nécessaires à la réalisation d'une étude de Phase I/IIa dans le traitement de l'asthme et la poursuite des autres programmes académiques autour des allergies qui ont notamment conduit au dépôt d'une nouvelle demande de brevet annoncée en septembre dernier ; l'analyse continue des études d'opportunités d'investissement dans des entreprises BioTech ou MedTech.

Hugo Brugière, PDG de Néovacs, déclare : "je suis très fier que nous ayons réussi à sauver et relancer Néovacs. Non seulement la société peut poursuivre ses développements cliniques prometteurs autour de sa plateforme technologique unique et brevetée, mais nous avons également l'ambition de permettre à d'autres projets de trouver un nouveau départ. Grâce à la maîtrise des coûts et aux financements mis en place, nous avons les moyens de mener de front ces différents projets".

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !