Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 21/09/2020 à 17h35 Neovacs -10,62% 0,062€
  • ALNEV - FR0004032746
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Néovacs : la période d'observation est prolongée de 6 mois

Néovacs : la période d'observation est prolongée de 6 mois
Néovacs : la période d'observation est prolongée de 6 mois

(Boursier.com) — Par jugement en date du 26 novembre 2019, le tribunal de commerce de Paris a ouvert une procédure de redressement judiciaire, à l'égard de Néovacs, avec une période d'observation d'une durée initiale de 3 mois. A l'issue de ce délai et après une audience devant le Tribunal, le tribunal a prorogé la période d'observation pour une durée de 6 mois, soit jusqu'au 26 août 2020, et ce au terme d'un jugement en date du 26 février 2020.

Cette décision résulte notamment du fait que des négociations sont en cours pour tenter de réunir les conditions nécessaires à la présentation d'un projet de plan de redressement.

L'issue de ces échanges conditionne donc le sort de la procédure de redressement judiciaire. La société informera le public de tout développement significatif sur ce sujet.

Un point sur les recherches

Par ailleurs, dans le cadre du redressement judiciaire et en accord avec l'administrateur judiciaire, la décision a été prise de mettre fin au suivi à long terme (sans administration de produit) de l'étude de phase IIb dans le lupus avec le produit IFN-alpha Kinoïde.
En parallèle, Néovacs a reçu le compte rendu de l'avis scientifique de l'ANSM à la suite de la sollicitation initiée par Neovacs sur la possibilité d'utiliser le critère LLDAS1 comme objectif principal d'une étude clinique de Phase III suite aux résultats de son essai clinique de Phase IIb dans le lupus. L'ANSM a notamment souligné que l'approche du LLDAS est cohérente avec ce qui est déjà en place dans la polyarthrite rhumatoïde et d'autres maladies auto-immunes où elle a un réel impact sur la prise en charge de la maladie. L'ANSM préconise à ce stade de faire une demande d'avis scientifique auprès de l'Agence Européenne du Médicament (EMA). Dans ce contexte et compte tenu des investissements nécessaires, la poursuite du programme en Lupus dépendra de la signature d'un partenariat stratégique global.

Enfin, Neovacs a achevé les premières étapes clés de son programme de recherche préclinique en allergie dans les modèles prophylactiques et thérapeutiques dont les résultats seront soumis à une revue scientifique à comité de lecture.

La poursuite de l'ensemble des programmes R&D dépendra dans tous les cas de l'issue de la procédure de redressement judiciaire de la société.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !