Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 10/12/2019 à 17h10 Natixis +0,83% 3,785€
  • KN - FR0000120685
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Natixis décroche après les comptes

Natixis décroche après les comptes
Natixis décroche après les comptes
Crédit photo © Bobby Yip / Reuters

(Boursier.com) — Natixis dévisse de 7,3% en clôture à 4,022 euros dans un marché animé, alors que le groupe a pourtant publié hier soir des profits supérieurs aux attentes. Certains spécialistes sanctionnent toutefois le dossier sur des critères essentiels de valorisation, alors que la valeur venait de prendre plus de 20% en un petit mois. Kepler Cheuvreux joue ainsi la prudence et abaisse sa recommandation de 'conserver' à 'alléger'. L'intermédiaire estime par ailleurs que le renforcement du modèle pourrait prendre du temps. JP Morgan confirme ce jour un avis neutre. Jefferies, en revanche, reste offensif avec un avis acheteur...

Le PNB publié ressort en hausse de +6% au 3T19 vs. 3T18 et de +7% en sous-jacent. Le résultat net publié se monte à 415 ME au 3T19 à comparer à 358 ME au 3T18, soit une hausse de +16% sur un an. Le groupe rappelle sa faible sensibilité à l'environnement de taux avec seulement 8% des revenus tirés de la marge nette d'intérêt à neuf mois. Le coût du risque se situe à -71 ME au troisième trimestre contre -93 ME un an plus tôt. Le produit net bancaire, qui grimpe donc de 6%, atteint 2,28 milliards d'euros. Natixis a relevé son objectif de ratio de solvabilité CET1 à 11,2% à horizon 2020, contre un objectif antérieur de 11%. Les capitaux propres part du groupe s'élèvent à 19,3 MdsE au 30 septembre 2019, dont 2 MdsE de titres hybrides (TSS) inscrits en capitaux propres à la juste valeur (hors plus-value de reclassement).

Au 30 septembre 2019, l'actif net comptable par action ressort à 5,44 euros pour un nombre d'actions, hors actions détenues en propre, égal à 3.150.728.343 (le nombre total d'actions étant de 3.153.078.482). L'actif net tangible par action (déduction des écarts d'acquisition et des immobilisations incorporelles) s'établit à 4,14 euros.

"Au troisième trimestre 2019, dans chacun de nos métiers, les revenus sont en ligne ou progressent plus vite que nos coûts, ce qui démontre notre agilité et la flexibilité de notre base de coût, ainsi que la pertinence de notre business model. La faible sensibilité de Natixis à l'environnement de taux - seulement 8% des revenus tirés de la marge nette d'intérêt sur les 9 premiers mois de l'année - est le résultat de notre stratégie asset-light et constitue un atout majeur dans le contexte actuel. Les transformations profondes de nos métiers ces dernières années, ainsi que l'évolution rapide de l'environnement nous invitent à renforcer encore notre robustesse. Nous annonçons ainsi aujourd'hui une série de mesures pour aller dans ce sens, tout en restant mobilisés pour mettre en oeuvre notre plan stratégique New Dimension, dont les orientations sont rendues encore plus pertinentes par les évolutions du contexte", ajoute François Riahi, directeur général de Natixis.

La banque compte mettre entre parenthèses les acquisitions, ou tout du moins réduire la voilure en la matière et se concentrer sur le développement de ses expertises actuelles. Natixis a ainsi réduit son budget dédié aux acquisitions de 200 ME pour le ramener à quelque 800 ME pour la période 2018-2020. Elle a déjà réalisé pour 500 ME d'opérations de croissance externe avec les services et moyens de paiement et la gestion d'actifs comme cibles prioritaires.

Par ailleurs, le groupe annonce des nominations au comité de direction générale et au comité exécutif. Olivier Vigneron rejoint Natixis et est nommé directeur des risques, membre du comité de direction générale. Par ailleurs, deux autres membres du comité de direction générale voient leurs fonctions évoluer : Anne Lebel élargit ses missions et devient directrice ressources humaines et corporate culture tandis que Véronique Sani prend en charge la nouvelle direction technologie & transformation. Enfin, une fonction de responsable des risques et de la conformité des activités de Natixis aux États-Unis est créée au sein du comité exécutif de Natixis. Elle est confiée à Stéphane Morin.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com