Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/02/2020 à 11h18 Natixis -0,64% 4,331€

Natixis : améliore sa profitabilité en 2019

Natixis : améliore sa profitabilité en 2019
Natixis : améliore sa profitabilité en 2019
Crédit photo © Bobby Yip / Reuters

(Boursier.com) — Pour 2019, le PNB sous-jacent de Natixis est en hausse pour l'ensemble des métiers avec une forte croissance des revenus des Paiements (+9% sur un an), de la Gestion d'actifs et de fortune (+7% sur an), de l'Assurance (+7% sur un an), et de la Banque de grande clientèle (+4% sur un an).

Le coût du risque sous-jacent est en hausse par rapport au niveau particulièrement bas de 2018, principalement dû à un dossier conséquent en France impactant le 2e trimestre 2019 et plusieurs dossiers provisionnés, principalement sur le secteur Energie & Ressources Naturelles au 2e semestre 2019. Les revenus ajustés du coût du risque sont en hausse de +4% sur 2019. Exprimé en points de base des encours de crédit (hors établissements de crédit), le coût du risque sous-jacent des métiers s'établit à 50 pb en 2019 (33 pb depuis le lancement de New Dimension).

Le résultat net part du groupe hors éléments exceptionnels s'élève à 1,37 milliard d'euros en 2019. En intégrant les éléments exceptionnels (+527 ME net d'impôt en 2019), le résultat net part du groupe publié en 2019 s'établit à 1,897 MdE.

Le RoE sous-jacent des métiers est à 12,5% sur 2019. Le RoTE sous-jacent de Natixis s'établit à 10% (10,4% en 2018 ajusté de la cession des activités de banque de détail à BPCE SA) sur 2019.

Ce niveau de profitabilité a été atteint dans un contexte économique et géopolitique incertain et volatil au cours de l'exercice 2019. Les performances des métiers de Natixis demeureront sensibles à l'évolution de ce contexte en 2020.

En 2019, Natixis enregistre des résultats très satisfaisants avec une croissance des revenus supérieure à celle des coûts dans chacun de nos métiers. En particulier, le 4e trimestre 2019 marque un niveau record en termes de génération de revenus et de résultat brut d'exploitation. Cette dynamique de croissance trimestre après trimestre est le résultat de la mise en oeuvre déterminée de notre stratégie asset light et constitue une base solide pour mener à terme notre plan stratégique 2018-2020, indique François Riahi, directeur général de Natixis.

Structure financière

Au 31 décembre 2019, les ratios Bâle 3 fully-loaded de Natixis s'établissent à 13,1% pour le Tier 1 et 15,3% pour le Total capital. Les ratios Bâle 3 phasés de Natixis hors résultat et dividendes de l'exercice s'établissent à 10,4% pour le CET1, 12,5% pour le Tier 1 et 14,8% pour le Total capital.

Les capitaux propres part du groupe s'élèvent à 19,4 MdsE au 31 décembre 2019, dont 2 MdsE de titres hybrides (TSS) inscrits en capitaux propres à la juste valeur (hors plus-value de reclassement).

L'actif net comptable par action intégrant la distribution de dividendes projetée au tire de l'exercice 2019 ressort à 5,17 euros. L'actif net tangible par action (déduction des écarts d'acquisition et des immobilisations incorporelles) s'établit à 3,89 euros.

Au 31 décembre 2019, le ratio de levier s'établit à 4,1%.

Dividende

Natixis proposera à ses actionnaires la distribution d'un dividende 0,31 euro par action, en hausse de 3% par rapport à 2018. Tout en ayant renforcé sa robustesse et sa solidité, Natixis est en mesure de verser un dividende ordinaire en hausse à 0,31 euro par action à ses actionnaires, témoignant de la force de son modèle, explique François Riahi.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com