»
»
»
»
Consultation
Cotation du 14/08/2018 à 17h36 Nanobiotix -0,46% 15,200€
  • NANO - FR0011341205
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Nanobiotix s'associe à Weill Cornell Medicine

Nanobiotix s'associe à Weill Cornell Medicine
Nanobiotix s'associe à Weill Cornell Medicine

(Boursier.com) — Nanobiotix a annoncé le lancement d'une collaboration de recherche avec Weill Cornell Medicine pour initier des recherches non cliniques sur le mécanisme d'action de NBTXR3. Premier d'une nouvelle classe de produits, NBTXR3 a été conçu pour détruire les tumeurs et les métastases lorsqu'il est activé par la radiothérapie, en générant une mort cellulaire physique et une mort cellulaire immunogène conduisant à l'activation spécifique du système immunitaire.

La collaboration entre Weill Cornell Medicine, basé à New York, et Nanobiotix va durer une année, et a pour objectif de poursuivre l'exploration du rôle de NBTXR3 en immuno-oncologie.

L'objectif principal de ce projet est d'étudier l'impact de NBTXR3 activé par radiothérapie, sur la voie cGAS-STING, en utilisant différents modèles murins in vitro et in vivo (mammaire). Avec la mort cellulaire immunogène, la voie cGAS-STING est un élément clé de la réponse immunitaire antitumorale. Les données obtenues pourraient soutenir potentiellement des preuves indiquant que NBTXR3 activé par radiothérapie peut augmenter la réponse immunitaire antitumorale comparé à la radiothérapie seule et transformer une tumeur irradiée un vaccin in situ efficace.

Docteur Sandra Demaria, M.D., Professeur de Radio Oncologie et Cheffe de la division de Radiothérapie Expérimentale dans le département de Radio Oncologie du Weill Cornell Medicine et Principal Investigateur de l'étude, a déclaré : "Nous savons que la radiothérapie peut potentiellement convertir une tumeur en vaccin in-situ et augmenter la réponse tumorale systémique à l'immunothérapie. Mais il existe des marges de progression : les nanoparticules de NBTXR3 augmentent l'effet immunogénique de la radiothérapie, et nous voulons en décrypter le fonctionnement. Comprendre cela va contribuer à la poursuite du développement de cette approche innovante pour les patients ayant un cancer et qui ne répondent pas aux checkpoints inhibitors".

La Société a reçu une autorisation de la FDA pour lancer un essai clinique avec NBTXR3 activé par radiothérapie en combinaison avec des anticorps anti-PD1 chez des patients atteints de cancers du poumon et de la tête et du cou (carcinome épidermoïde loco régionaux de la tête et du cou et cancer du poumon métastasé non à petites cellules). Cet essai qui devrait démarrer au second trimestre 2018 vise à élargir le potentiel d'utilisation du produit NBTXR3 chez des patients avec une maladie récurrente ou métastatique.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com