»
»
»
»
Consultation
Cotation du 13/09/2019 à 17h35 Nanobiotix +4,94% 9,130€
  • NANO - FR0011341205
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Nanobiotix : de nouvelles données présentées au congrès annuel de l'AACR 2019

Nanobiotix : de nouvelles données présentées au congrès annuel de l'AACR 2019
Nanobiotix : de nouvelles données présentées au congrès annuel de l'AACR 2019
Crédit photo © Nanobiotix

(Boursier.com) — La société française pionnière en nanomédecine, Nanobiotix, annonce des données précliniques issues de ses collaborations avec l'University of Texas MD Anderson Cancer Center et le Weil Cornell Medical College. Ces résultats ont été présentés au cours de deux sessions de posters lors du congrès annuel de l'American Association for Cancer Research (AACR) qui se tient à Atlanta (Etats-Unis) du 29 mars au 3 avril 2019.

Les premières données précliniques issues de la combinaison NBTXR3/radiothérapie/IO apportent des informations supplémentaires concernant l'activation immunitaire provoquée par NBTXR3 et renforcent la compréhension de ses effets systémiques. Nanobiotix considère que ces données supportent ainsi le rationnel de son plan de développement clinique concernant la combinaison de NBTXR3, radiothérapie et agents d'IO.

Dans les deux modèles in vivo du cancer du Poumon, 344SQ_P (sensible au traitement anti-PD-1) et 344SQ_R (résistant au traitement anti-PD1), la combinaison entre l'anti-PD-1 + radiothérapie + NBTXR3 a permis un meilleur contrôle de la tumeur traitée et de la tumeur non traitée distante, ainsi qu'une augmentation de la survie comparés à la thérapie seule. En particulier, il a été observé que la triple combinaison a diminué la formation des métastases pulmonaires spontanées dans le modèle 344Q_P (sensible au traitement anti-PD-1).

Pour le modèle in vivo des carcinomes du Colon, CT26.WT, NBTXR3 activé par radiothérapie a généré un effet abscopal. Dans ce modèle, il a été observé que le traitement anti-CTLA4 seul a permis un contrôle de la tumeur traitée ainsi que de la tumeur non-traitée distante, indiquant potentiellement que les CT26.WT ont été sensibles au checkpoint inhibiteur. La combinaison entre la radiothérapie + anti CTLA4 a eu un effet modéré sur le contrôle de la tumeur, par rapport au traitement anti-CTLA4 seul. En revanche, la combinaison anti-CTLA4 + radiothérapie + NBTXR3 a permis un meilleur contrôle de la tumeur traitée et de la tumeur distante non traitée, par rapport aux thérapies seules ou doubles.

Les données suggèrent que NBTXR3 augmente l'efficacité des rayons et améliore l'immunogénicité de la tumeur dans une lignée cellulaire murine de cancer du sein, via l'induction d'interféron de type I (IFN-I). Dans cette étude, NBTXR3 activé par radiothérapie a amplifié la réponse intrinsèque d'IFN-I dans les cellules cancéreuses. Les données ont également montré une amélioration significative du contrôle tumoral par rapport à la radiothérapie seule avec des régressions complètes et durables des tumeurs.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com