»
»
»
»
Consultation
Cotation du 21/09/2018 à 23h20 Tesla Motors Inc +0,26% 299,100$
  • TSLA - US88160R1014
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Musk veut sortir Tesla de la bourse, le titre s'enflamme

Musk veut sortir Tesla de la bourse, le titre s'enflamme
Musk veut sortir Tesla de la bourse, le titre s'enflamme
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La séance s'est terminée pied au plancher pour Tesla hier à Wall Street ! Le titre s'est finalement envolé de pratiquement 11% à 379,57$ dans un volume exceptionnel, pour une capitalisation désormais logée à 64 milliards de dollars. Elon Musk, le patron du groupe américain vedette du segment de l'automobile électrique, a mis le feu aux poudres par plusieurs tweets, postés en pleine séance (!), faisant état de sa volonté de sortir son groupe de la cote à un prix de 420$. Le groupe a ensuite communiqué plus clairement durant une brève suspension du cours à Wall Street, avant une courte reprise de cotation pour terminer la journée...

"Je considère une sortie de la cote de Tesla à 420$. Financement sécurisé", avait donc tweeté le charismatique leader de Tesla durant la soirée.

"Mon espoir est que tous les investisseurs actuels restent avec Tesla même si nous sortons de la bourse. Je créerais un fonds spécialement dédié permettant à chacun de rester aux côtés de Tesla. Je fais déjà cela avec l'investissement de Fidelity dans SpaceX", a ajouté Musk.

"Les actionnaires pourraient soit vendre à 420, soit conserver leurs titres et sortir de la cote"...

"Suis super-reconnaissant vis-à-vis des actionnaires de Tesla", a insisté le dirigeant, qui promet d'assurer leur prospérité dans n'importe quel scénario. "J'espère que tous les actionnaires resteront. Musk veut ainsi faire évoluer son groupe dans un contexte plus calme et moins perturbé, et éviter "la propagande négative des vendeurs à découvert".

Musk a ensuite relayé le communiqué du groupe avec ce commentaire : "Le soutien des investisseurs est confirmé. La seule raison pour laquelle cela n'est pas certain est que cela dépend du vote des actionnaires". Le communiqué est présenté comme un message électronique adressé hier aux employés de Tesla.

Sortie de la cote en vue

"Plus tôt ce jour, j'ai annoncé que je considérais une sortie de la cote de Tesla à un prix de 420$ par titre. Je voulais vous faire part de mon raisonnement et de la raison pour laquelle je pense que c'est la meilleure voie à suivre.

Tout d'abord, aucune décision finale n'a encore été prise, mais la raison pour faire cela est la recherche d'un environnement dans lequel Tesla fonctionne de façon optimale. En tant que société cotée, nous sommes soumis à des fluctuations brutales de notre cours de bourse, ce qui peut constituer une distraction majeure pour ceux qui travaillent chez Tesla, qui sont tous actionnaires. Être coté nous soumet également au cycle trimestriel des bénéfices, qui pèse énormément sur Tesla pour prendre des décisions qui peuvent convenir pour un trimestre donné, mais pas nécessairement à long terme. Enfin, en tant que titre le plus vendu à découvert de l'histoire du marché boursier, le fait d'être public signifie que de nombreuses personnes sont incitées à attaquer l'entreprise", détaille Musk, qui justifie donc sa décision (éventuelle) par les contraintes de marché et l'environnement.

Concentré sur l'exécution

"Je crois fondamentalement que nous réussissons le mieux lorsque tout le monde se concentre sur l'exécution, lorsque nous pouvons rester concentrés sur notre mission à long terme et qu'il n'y a pas d'incitation perverse pour que des gens essaient de nuire à ce que nous essayons tous de réaliser", détaille le dirigeant, qui n'a jamais caché son hostilité vis-à-vis des vendeurs à découvert jouant la baisse de l'action.

"Cela est particulièrement vrai pour une entreprise comme Tesla, qui a une mission à long terme et tournée vers l'avenir. SpaceX est un exemple parfait. Elle est beaucoup plus efficace du point de vue opérationnel, et cela est dû en grande partie au fait qu'elle n'est pas cotée. Cela ne veut pas dire qu'il serait logique que Tesla soit 'privée' (non cotée) à long terme. Dans le futur, une fois que Tesla entrera dans une phase de croissance plus lente et plus prévisible, il sera probablement logique de revenir sur les marchés boursiers", a nuancé Musk.

Laisser le choix aux actionnaires

Musk désire "structurer cela pour que tous les actionnaires aient le choix". "Ils pourront soit rester des investisseurs dans un Tesla sorti de la cote, soit être rachetés à 420 dollars par action, soit une prime de 20% sur le cours de l'action suite à nos résultats du deuxième trimestre (cours qui avait déjà augmenté de 16%). Mon espoir est que tous les actionnaires restent, mais s'ils préfèrent être rachetés, cela permettrait que cela se fasse avec une belle prime".

Ensuite, Musk a l'intention que tous les employés de Tesla restent actionnaires de la société, comme c'est le cas chez SpaceX. "Si nous devions devenir privés, les employés pourraient toujours vendre leurs actions périodiquement et exercer leurs options. Cela vous permettrait de continuer à partager la valeur croissante de la société que vous avez tous travaillé si dur à construire au fil du temps".

Pas de fusion avec SpaceX

Enfin, Musk assure que l'intention n'est pas de fusionner SpaceX et Tesla. "Ils continueraient d'avoir des structures de propriété et de gouvernance distinctes. Cependant, la structure envisagée pour Tesla est similaire à bien des égards à la structure de SpaceX. Les actionnaires externes et les actionnaires salariés ont la possibilité de vendre ou d'acheter environ tous les six mois".

Le patron de Tesla n'entend pas non plus "accumuler de contrôle" pour lui-même. "Je possède environ 20% de la société maintenant et je n'envisage pas que cela soit substantiellement différent après la conclusion d'un accord", résume Musk. "J'essaie surtout de parvenir à une situation dans laquelle Tesla pourra opérer au mieux, sans trop de distractions et de réflexions à court terme, et où il y a aussi peu de changement que possible pour tous nos investisseurs, y compris nos employés".

Proposition soumise aux actionnaires

Cette proposition de sortie de la cote serait soumise à un vote des actionnaires. "Si le processus se termine comme je l'attends, un Tesla sorti de la cote constituerait une énorme opportunité pour nous tous. Quoi qu'il en soit, l'avenir est très prometteur et nous continuerons à nous battre pour réaliser notre mission", conclut Musk, dont l'opération valoriserait Tesla environ 71 milliards de dollars. Selon Bloomberg, le CEO aurait besoin de 66 Mds$ pour la finaliser.

L'Arabie saoudite monte au capital

Le timing des annonces de Musk coïncide également avec des révélations du 'Financial Times', selon lequel l'Arabie saoudite, via un fonds souverain, aurait construit une participation de 2 milliards de dollars au capital de Tesla. Le fonds d'investissement public saoudien aurait ainsi acquis 3% à 5% du capital du groupe californien, d'après des personnes ayant une connaissance directe de la question. La valeur de la participation irait de 1,9 à 3,2 milliards de dollars. Le FT rapporte que le fonds aurait approché Musk en vue de l'acquisition de titres nouvellement émis. Tesla aurait décliné la proposition. Le fonds aurait ensuite procédé à ses emplettes sur le marché. Reuters évoque de son côté une prise de participation légèrement inférieure à 5%, l'agence citant une source familière de la question.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com