Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 20/01/2021 à 17h35 Societe Generale +0,59% 17,084€
  • GLE - FR0000130809
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Moody's maintient une perspective 'négative' pour les banques européennes

Moody's maintient une perspective 'négative' pour les banques européennes
Moody's maintient une perspective 'négative' pour les banques européennes
Crédit photo © Société

(Boursier.com) — Les perspectives des banques européennes sont négatives pour 2021 car les établissements seront confrontés à un climat commercial difficile l'année prochaine en raison de la lenteur de la reprise économique, de la hausse des prêts à problèmes et de l'affaiblissement des perspectives de rentabilité, affirme Moody's Investors Service.

Dans l'ensemble de la zone euro, les performances des prêts vont s'affaiblir, tandis que la faible rentabilité due à l'inefficacité chronique sera aggravée par l'augmentation des défauts de paiement et la contraction des marges d'intérêt nettes. Les banques vont accélérer la réduction des coûts et les investissements numériques pour contrer les pressions sur les revenus. La consolidation nationale se poursuivra également, car la faible valorisation des entreprises génère des 'badwill' qui peuvent être utilisés pour compenser les coûts de restructuration, mais la consolidation transfrontalière demeurera modérée, à moins que les réglementations et la protection des consommateurs ne soient mieux harmonisées, souligne l'agence.

Au Royaume-Uni, l'impact de Brexit est secondaire par rapport aux effets attendus de la pandémie. La contraction économique du Royaume-Uni sera plus profonde que la moyenne de la zone euro et le retour aux niveaux d'avant la crise prendra plus de temps, ce qui compromettra les opportunités commerciales. La performance et la rentabilité des prêts s'affaibliront à mesure que la baisse des taux d'intérêt et le choc économique induit par le coronavirus se feront sentir.

"Notre décision de maintenir des perspectives négatives pour les banques européennes l'année prochaine reflète nos prévisions selon lesquelles les fondamentaux du crédit bancaire s'affaibliront à la suite de la pandémie de coronavirus", déclare Carola Schuler chez Moody's. "En ces temps incertains, la solidité des capitaux et des liquidités sera un atout majeur pour les banques, tandis que des politiques monétaires accommodantes apporteront un certain soutien".

©2020-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Societe Generale

Plus d'actualités