Proposé par

Cotation du 30/11/2021 à 17h35 Stellantis -2,72% 15,114€

Mois de septembre catastrophique pour le marché automobile européen

Mois de septembre catastrophique pour le marché automobile européen
Mois de septembre catastrophique pour le marché automobile européen
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La situation ne s'arrange pas sur le marché automobile européen qui n'avait pas connu un mois de septembre aussi catastrophique depuis 1995... Selon les données de l'Association des constructeurs européens d'automobile, les immatriculations de voitures neuves dans l'Union européenne ont chuté de 23,1% à 718.958 unités. Un repli largement attribué au manque d'offre de véhicules en lien avec la pénurie persistante de semi-conducteurs. Tous les principaux marchés de la zone ont enregistré des baisses à deux chiffres : Italie (-32,7%), Allemagne (-25,7%), France (-20,5%) et Espagne (-15,7%).

Malgré ce troisième mois de fort déclin, les immatriculations de voitures dans l'UE restent en territoire positif depuis le début de l'année (+6,6 % à 7,5 millions d'unités) grâce aux gains importants enregistrés en début d'exercice. L'Italie enregistre la meilleure performance jusqu'à présent (+20,6%), suivie de l'Espagne (+8,8%) et de la France (+8,0%). En revanche, le marché automobile allemand est repassé en territoire négatif (-1,2%).

Alors qu'une contraction du marché européen était impensable au début de 2021 - l'ACEA prévoyait une croissance d'environ 10% pour l'année - certains spécialistes ne voient désormais aucune autre issue possible... "Nous prévoyons actuellement que cette année n'éclipsera pas le résultat désespérément faible de 2020", affirme par exemple LMC Automotive dans son dernier rapport. "Notre hypothèse est que les problèmes d'approvisionnement nous accompagneront tout au long de l'année prochaine et continueront à saper le lien entre les moteurs de la demande sous-jacents positifs et les ventes de véhicules neufs".

Au niveau des constructeurs, seul Hyundai a tiré son épingle du jeu le mois dernier avec des immatriculations en hausse de 13,1%. A l'inverse, Daimler (-43%) est celui qui a le plus souffert. Les autres groupes allemands ont également été à la peine avec une chute des ventes de 27,7% pour Volkswagen et de 19,4% pour BMW. Chez les Français, Renault (-21,8%) a un peu mieux résisté que Stellantis (-29,9%).

Pour en savoir plus sur les semi-conducteurs avec eToro...

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Dossier

Dossier spécial "Les semi-conducteurs"

Dossier spécial "Les semi-conducteurs"

Les semi-conducteurs, ces puces électroniques presque invisibles sans lesquelles il serait impossible de faire circuler des informations dans les machines, sont nichés dans une multitude d’objets du quotidien. L’an dernier, plus de 1.000 milliards de puces ont été vendues dans le monde entier.

Sommaire