»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/05/2019 à 17h35 Microwave Vision (ex-Satimo) +5,23% 15,100€
  • ALMIC - FR0004058949
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Microwave Vision : de bons indicateurs de performance opérationnelle

Microwave Vision : de bons indicateurs de performance opérationnelle
Microwave Vision : de bons indicateurs de performance opérationnelle

(Boursier.com) — Sur l'exercice 2018 le chiffre d'affaires du Groupe Microwave Vision s'élève à 74,6 ME, en croissance de +7,8% à taux de change constants (+5% à taux de change courants) et marque le 23ème exercice consécutif de croissance. Le secteur des Télécommunications civiles a été particulièrement dynamique porté par la montée en puissance des commandes 5G et représente 57% du chiffre d'affaires. La répartition géographique est restée quant à elle équilibrée (Etats-Unis 35%, Europe 34% et Asie 31%).

La marge brute ressort à 48,2 ME contre 44,9 ME au 31 décembre 2017, en hausse de +7,4%. Le taux de marge brute progresse à 64,5% contre 63,1% l'année dernière (+1,4 points), sous l'effet d'un mix-produit en faveur du "tout électronique".
Le groupe enregistre un EBITDA de 10,2 ME contre 7,8 ME, en progression de +30,8% qui démontre (i) l'amélioration constante de la productivité ; la croissance de cette année ayant été réalisée avec une très faible progression de l'effectif (359 à fin 2018 contre 352 fin 2017) et, (ii) la gestion rigoureuse des charges opérationnelles courantes. A noter que l'évolution des taux de change n'a quasiment pas eu d'effet sur l'EBITDA.

Le taux de marge d'EBITDA atteint ainsi 13,7% sur l'année (en hausse de +2,7 points).

Après comptabilisation des dotations aux amortissements et provisions, le résultat opérationnel courant s'élève à 6,9 ME, en croissance de +55,8% par rapport au 31 décembre 2017.
Le résultat opérationnel ressort à 6,4 ME contre 4,3 ME à fin 2017. Il intègre une charge non récurrente de 0,4 ME liée aux frais juridiques engagés pour le rachat des minoritaires d'ORBIT/FR.
Le résultat financier s'élève à (0,6) ME comparé à (2) ME au 31 décembre 2017. L'an dernier, le Groupe avait enregistré une perte de change latente de (1,8) ME liée à la réévaluation de prêts intra-groupe suite à l'évolution de la parité euro/dollar.

Le Groupe comptabilise en 2018 une charge d'impôts de (0,8) ME contre (1,6) ME l'an dernier. En 2017, le Groupe avait enregistré une charge ponctuelle de (0,8) ME au titre de la réévaluation d'impôts différés activés.
En conséquence, le résultat net s'élève à 5 ME contre 0,6 ME au 31 décembre 2017.

Les capitaux propres s'élèvent à 68,9 ME au 31 décembre 2018. La capacité d'autofinancement avant impôts progresse fortement à 9,6 ME, contre 5,8 ME fin 2017, soit une hausse de +65%.
Le BFR est en hausse ponctuelle significative de 9 ME. Cette variation s'explique par des décalages de facturations liés notamment à des infrastructures non prêtes chez certains clients et un impact du taux de change euro/dollar. Les stocks sont restés stables sur la période. Les flux de trésorerie liés à l'activité ressortent ainsi à (0,7) ME contre 5,6 ME au 31 décembre 2017. La situation du BFR devrait s'améliorer en 2019.
Les investissements de la période se sont élevés à 8,5 ME (dont 6,2 ME au titre du rachat des minoritaires d'ORBIT) contre 3 ME au 31 décembre 2017. Le Groupe dispose d'une situation de trésorerie nette positive de 10 ME au 31 décembre 2018.

Très bonne visibilité

Le Groupe démarre l'exercice avec une très bonne visibilité. Cette confiance solide s'appuie sur : (i) un niveau élevé de prises de commandes enregistrées en 2018 (78 ME, en hausse de +3,5% à change constant) qui porte le carnet de commandes des 12/18 prochains mois à 73,41 ME, soit une année de chiffre d'affaires en carnet mais aussi (ii) sur la concrétisation d'une commande historique pour le Groupe d'un montant supérieur à 30 ME.

Ce nouveau contrat dans le domaine de l'Aérospatiale/Défense va durer 3 ans et démarrera par une phase d'études. Le Groupe prévoit une contribution sur le chiffre d'affaires en 2019 de l'ordre de 5 à 6 ME (soit 20% du contrat total).Le solde sera réparti sur les exercices 2020 et 2021.
Le Groupe vise également une poursuite progressive de l'amélioration de l'EBITDA en 2019.

Le Groupe MVG poursuit le développement de produits innovants pour répondre au plus près des nouveaux besoins qui émergent sur ses marchés cibles. Dès cette année, le Groupe lancera un nouveau produit 5G très attendu pour répondre aux grands défis de ce marché d'avenir.

MVG entend asseoir sa position de leader des systèmes de mesures et dispose plus que jamais de tous les atouts pour franchir un changement de dimension au cours des prochaines années.

Rendez-vous le 22 mai 2019 pour la publication du chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com