Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 26/02/2021 à 17h35 Michelin +1,31% 119,750€

Michelin : légère hausse après des résultats meilleurs que prévu et la hausse du dividende

Michelin : légère hausse après des résultats meilleurs que prévu et la hausse du dividende
Michelin : légère hausse après des résultats meilleurs que prévu et la hausse du dividende
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Michelin pointe en légère hausse (+0,2% à 118 euros) au lendemain de la publication de résultats 2020 en retrait mais supérieurs aux attentes du marché, alors que la hausse du dividende est vue comme une bonne surprise. Le pneumaticien a vu son résultat opérationnel des secteurs (ROS) fondre de 37% à 1,878 milliard d'euros l'an passé pour des ventes de 20 milliards d'euros, en recul de 15%. Le cash-flow libre structurel a atteint 2 milliards d'euros, grâce à une gestion rigoureuse de la trésorerie au cours de la crise et à un niveau de stocks exceptionnellement bas en fin d'année en raison de la reprise soutenue de la demande au deuxième semestre.

En 2021, dans un contexte qui reste encore très incertain avec les évolutions de la crise sanitaire, les marchés Tourisme camionnette devraient afficher une hausse comprise entre 6% et 10% sur l'année, les marchés Poids lourd une reprise entre 4% et 8% et les marchés des Activités de spécialités une hausse comprise entre 8% et 12%. Dans ce scénario marché, hors nouvel effet systémique lié à la Covid-19, Michelin a pour objectif un résultat opérationnel des secteurs annuel supérieur à 2,5 milliards d'euros à parités constantes et un cash-flow libre structurel d'environ 1 MdE.

Lors de la conférence téléphonique de présentation des comptes, Yves Chapot, le directeur financier de Michelin a indiqué qu'il ne s'attendait pas à retrouver le niveau d'activité de 2019 avant le second semestre 2022. D'autres perturbations du secteur automobile sont en effet venues s'ajouter à la pandémie de coronavirus, comme la pénurie de puces sur le marché des semi-conducteurs.

Le dividende recommandé de 2,30 euros par action est une belle surprise en raison d'un cash-flow plus élevé que prévu, soulignent les analystes de Jefferies. Le consensus misait sur un dividende de 1,81 euro. Bien que l'entreprise ait fourni un ensemble de résultats solides pour le second semestre 2020, les prévisions pour 2021 sont inférieures aux attentes, note toutefois le broker. Même son de cloche chez Citi qui met en avant les résultats annuels nettement meilleurs qu'anticipé mais juge les prévisions plus prudentes qu'attendu.

A la suite de cette publication, Oddo BHF revoit de son côté ses estimations en légère hausse et son objectif de cours passe de 115 à 140 euros (multiples). Cette publication solide le conforte dans son opinion positive sur le titre et ses estimations 2021 restent supérieures au consensus (+3%) et à la guidance essentiellement en raison d'hypothèses de prix-mix et de réductions de coûts supérieures.
En effet, le second semestre 2020 l'a conforté dans le fait que le redressement du groupe s'appuiera certes sur un rebond marqué des volumes mais aussi et surtout sur du self-help à travers les mesures de réductions de coûts (capacités, SG&A) amorcées depuis maintenant plus de 18 mois et qui devraient encore porter leurs fruits dans les années à venir (rentabilité et FCF records attendus d'ici 2022/2023). A ce titre, le CMD organisé par Michelin le 08 avril prochain devrait permettre, selon le courtier, de mieux se projeter sur le futur du groupe, à la fois sur la partie coûts (efforts sur la compétitivité encore renforcés), sur la partie croissance (focus produits à forte valeur ajoutée, diversification hors pneus d'ici 2030) et sur la partie ESG.
De son côté, Invest Securities a porté son cours cible sur Michelin de 101 à 126 euros en restant 'neutre'...

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !