Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 01/12/2020 à 12h54 Metabolic Explorer -0,89% 2,220€
  • METEX - FR0004177046
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

METabolic EXplorer : le groupe veut passer à la vitesse supérieure sur L-Méthionine

METabolic EXplorer : le groupe veut passer à la vitesse supérieure sur L-Méthionine
Logo Metabolic Explorer

(Boursier.com) — METabolic EXplorer a fait un point d'étape sur le développement de son projet L-Méthionine, qui vise à participer au processus de remplacement de la DL-Méthionine pétrochimique. A l'heure actuelle, la technologie brevetée du groupe clermontois est la seule permettant de produire une L-Méthionine par une seule étape de fermentation. Il explique qu'une nouvelle étude de référence conclut à un avantage nutritionnel compris entre 38 et 40% pour la L-Méthionine par rapport à la DL-Méthionine. Jusqu'à présent, le procédé était trop embryonnaire pour justifier des études importantes, mais la société explique que ce n'est plus le cas en citant notamment un document dévoilé en mars 2014 par des universitaires américains, qui aboutit à cette conclusion.

CJ Corp ouvre une brèche

METEX prophétise un profond chambardement du secteur, puisque depuis les années 1950, quatre chimistes produisent environ 95% de la production mondiale de DL-Méthionine, avec des barrières à l'entrée particulièrement fortes du fait de la dangerosité du procédé et du montant des investissements nécessaires. Le coréen CJ Corp a fait savoir qu'il démarrerait prochainement une production industrielle de 80.000 tonnes par an de L-Méthionine en Malaisie, au moyen d'un procédé semi-biologique en trois étapes. Cette rupture avec le 100% pétrochimique par un intervenant comme CJ Corp ouvre aujourd'hui la voie à une première commercialisation de L-Méthionine, semblable à celle produite par METabolic EXplorer, se réjouit l'entreprise française, qui met en avant son procédé 100% biosourcé, qui ne nécessite par la proximité d'une pétrochimie lourde du soufre, et qui apparaît donc particulièrement bien adapté à des zones géographiques telles que l'Amérique Latine où d'une part la demande locale de méthionine est forte et où, d'autre part, il n'existe pas aujourd'hui de production locale pour satisfaire cette demande.

Le groupe veut vendre des licences

Au niveau réglementaire, METEX attend dans les deux mois une réponse de la FDA américaine sur son procédé. Au niveau commercial, la société fait état de nombreux contacts ces six derniers mois avec des acteurs des acides aminés et de la nutrition animale. "Ces contacts récents ont confirmé le fort intérêt suscité sur le marché par la prochaine industrialisation de L-Méthionines naturelles, au vu notamment de l'étude de l'Université de Caroline du Nord", explique le management, qui veut concéder des licences non-exclusives à des industriels.

©2014-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !