Cotation du 14/01/2022 à 23h20 Facebook +1,66% 331,900$
  • FB - US30303M1027
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Meta (-2%) : Facebook assigné au sujet de l'assaut contre le Capitole

Meta (-2%) : Facebook assigné au sujet de l'assaut contre le Capitole
Meta (-2%) : Facebook assigné au sujet de l'assaut contre le Capitole
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le titre Meta Platforms (ex-Facebook) a chuté de 2% jeudi à Wall Street après une série d'informations mettant en cause le poids écrasant du groupe sur les réseaux sociaux mondiaux, et son rôle dans l'assaut des partisans de Donald Trump contre le Capitole à Washington, le 6 janvier 2021.

Jeudi, la Commission spéciale du Congrès US en charge d'enquêter sur l'assaut du 6 janvier 2021 contre le Capitole a annoncé qu'elle avait lancé des assignations à des responsables de Meta dans le cadre de son enquête, ainsi qu'à ceux d'Alphabet (maison mère de Google, -2%), Twitter (-3,8%) et Reddit.

La Commission exige que ces groupes lui remettent de nombreux documents liés au terrorisme intérieur, à la propagation de la désinformation et aux efforts visant à influencer ou à contester les résultats des élections de 2020, qui ont permis l'élection de Joe Biden comme président.

Le président de la Commission, le démocrate Bennie Thompson, a indiqué vouloir "savoir comment la propagation de la désinformation et de l'extrémisme violent ont contribué à l'attaque violente contre notre démocratie, et quelles mesures - le cas échéant - les sociétés de médias sociaux ont prises pour empêcher leurs plateformes d'être un terrain fertile pour radicaliser les gens vers la violence".

La justice US ne s'oppose pas à un procès antitrust

Le titre Meta a aussi été affecté jeudi par la décision d'un juge américain de ne pas rejeter le procès antitrust de la Federal Trade Commission contre Facebook (Meta). La Maison Blanche a applaudi mercredi cette décision. "Nous sommes certainement encouragés par la décision du tribunal de district", a déclaré aux journalistes la porte parole de la Maison Blanche, Jen Psaki.

"Nous avons été clairs et lui (Joe Biden), a clairement indiqué que nous avions besoin de plus de concurrence dans l'industrie technologique". Facebook, entité de Meta Platforms, avait demandé au juge fédéral James Boasberg de Washington, D.C. de rejeter la plainte du gouvernement, demandant au tribunal d'exiger que Facebook vende Instagram et WhatsApp. Le juge a déclaré que la FTC avait là une affaire dont la procédure devait être autorisée.

Meta a déclaré qu'il était convaincu que la société l'emporterait devant le tribunal, ajoutant que la décision du juge de mardi avait réduit la portée de l'affaire de la FTC. Le juge a déclaré que la FTC ne pouvait pas appuyer en effet les allégations selon lesquelles Facebook aurait refusé les autorisations d'interopérabilité avec des applications concurrentes afin de maintenir sa domination, affirmant que ces politiques avaient été abandonnées en 2018 et que la dernière application de la politique par Facebook était encore plus ancienne.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !