Cotation du 18/10/2021 à 15h49 Merck & Co -0,65% 77,820$
  • MRK - US58933Y1055
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Merck pourrait prendre sa revanche avec une énorme acquisition

Merck pourrait prendre sa revanche avec une énorme acquisition
Merck pourrait prendre sa revanche avec une énorme acquisition
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Merck , laboratoire américain éclipsé par Pfizer durant la crise sanitaire, pourrait prendre sa revanche. Le groupe vient de sceller un accord pour l'acquisition d'Acceleron Pharma, groupe biopharmaceutique du Massachusetts, dans le cadre d'une opération de 11,5 milliards de dollars, 180$ par titre en cash. Merck va ainsi renforcer son portefeuille de thérapies dans les maladies rares, avec en particulier le candidat-médicament sotatercept. En outre, Merck discute désormais avec de nombreux pays de la vente de sa pilule Covid-19 expérimentale. En fin de semaine dernière, le titre Merck avait grimpé en direction de ses sommets historiques. Le laboratoire avait en effet communiqué des nouvelles positives concernant un traitement expérimental contre le coronavirus, développé avec la biotech Ridgeback Biotherapeutics. Ce traitement par voie orale, le molnupiravir, réduirait d'environ 50% le risque d'hospitalisation ou de décès chez les patients exposés au risque d'une forme grave de la maladie, à en croire les résultats provisoires d'un essai clinique de Phase 3 publiés vendredi.

L'Australie va s'offrir 300.000 unités du traitement expérimental de Merck contre le covid, a d'ailleurs annoncé hier le Premier ministre Scott Morrison, alors que l'Etat de Victoria a recensé le plus grand nombre quotidien de contaminations depuis le début de la pandémie. Le molnupiravir, susceptible de devenir le premier traitement antiviral par voie orale contre le covid, pourrait réduire de moitié les risques de décès ou maladie grave chez les personnes à risque. Il pourrait être disponible en Australie d'ici le début de l'année prochaine si le régulateur national des médicaments approuve le traitement, a indiqué Scott Morrison. Merck devrait produire dix millions d'unités d'ici la fin de l'année.

D'après le Financial Times, Merck pourrait en outre procéder à de nouvelles acquisitions. Le CEO du groupe, Rob Davis, a confié au FT qu'il continuait à étudier des cibles permettant à Merck de développer son portefeuille. "Je suis convaincu que nous avons la puissance de feu, la capacité, la concentration et l'urgence de le faire. C'est la première étape d'un voyage pour continuer à développer notre pipeline afin que nous ayons la capacité de croître de manière durable au cours de la prochaine décennie (...) Nous ne serons pas limités par le bilan". L'article note que Davis a déclaré la semaine dernière qu'il serait prêt à accepter une plus faible note de crédit pour effectuer une acquisition importante. Le FT rapporte que, tout comme ses pairs, Merck a une longue liste d'achats potentiels de différentes tailles. Les personnes informées à ce sujet précisent que Mirati Therapeutics, Strand Therapeutics et Arcturus Therapeutics figurent tous sur la liste. Des proches de Merck ont glissé au FT que Biogen était une autre cible possible, malgré sa capitalisation de 42 milliards de dollars - contre 207 milliards pour Merck.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !