Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 04/12/2020 à 17h35 Mercialys +2,25% 7,280€
  • MERY - FR0010241638
  • SRD
  •   PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Mercialys : un rebond épidémique "appelant à la vigilance"

Mercialys : un rebond épidémique "appelant à la vigilance"
Mercialys : un rebond épidémique 'appelant à la vigilance'

(Boursier.com) — À fin septembre 2020, les loyers facturés par Mercialys s'établissent à 136,4 ME, en baisse de -2,4% à périmètre courant (vs -3,3% à fin juin 2020) et -0,5% à périmètre constant (vs -0,8% à fin juin 2020) par rapport à fin septembre 2019.

Les loyers facturés ont continué à bénéficier de l'indexation dans des proportions analogues au 1er semestre 2020. L'activité hors indexation a quant à elle amorcé une normalisation au 3ème trimestre 2020, comme l'illustre notamment le redressement de la contribution du Commerce Ephémère, dont l'activité a été à l'arrêt total du 15 mars au 11 mai 2020. L'activité locative reste toutefois encore ralentie, avec toujours des décalages constatés dans les actions menées sur le parc (renouvellements et recommercialisations).

À ce stade, 7,1 ME d'allégements de loyers ont été consentis par Mercialys aux enseignes dans le cadre des 'négociations-covid19', pour une enveloppe totale estimée, à la fin des discussions toujours en cours, à 13,5 ME. Ces allégements font l'objet d'un lissage comptable sur la durée ferme résiduelle des baux, conformément au traitement des contrats selon la norme IFRS 16, engendrant de fait un écart entre l'impact comptable en Compte de résultats et celui en Tableau des flux de trésorerie. Cet impact comptable négatif cumulé en Compte de résultats au 30 septembre 2020 s'élève à 1,8 ME.

Mercialys a mis à jour ses objectifs annuels 2020 lors de la publication de ses résultats semestriels le 27 juillet 2020. Ces nouveaux objectifs intégraient l'impact estimé de la vague de crise sanitaire traversée au 2ème trimestre et s'entendaient hors impacts éventuels d'une réitération d'épisodes de crise sanitaire. Ces dernières semaines connaissent un fort rebond du nombre de contaminations sur l'ensemble du territoire français. Outre le caractère anxiogène de cette recrudescence épidémique, potentiellement peu favorable à l'activité économique et à la consommation, elle a déjà amené le Gouvernement français à mettre en oeuvre de nouvelles mesures restrictives localisées visant à endiguer l'augmentation des infections.

Dans ce contexte, Mercialys réitère, avec les mêmes réserves, ses objectifs annuels 2020, à savoir :
- un résultat des opérations (FFO) par action en baisse entre 10% et 15% par rapport à 2019 ;
- un dividende qui s'établira dans une fourchette de 70% à 95% du FFO 2020 ;

Pour rappel, la croissance organique n'apparaissant plus comme un indicateur pertinent pour l'exercice 2020, aucun nouvel objectif n'a été fixé.

Mercialys rappelle par ailleurs qu'au 30 juin 2020 sa structure bilancielle était "sous contrôle", avec un ratio d'ICR de 10,6x et un ratio de LTV hors droits de 41,1% (38,6% droits inclus), qui serait ressorti à 40% sur la base d'un recouvrement normatif des loyers du 2ème trimestre. L'opération de refinancement et rachat partiel obligataire réalisée début juillet est venue conforter encore la trésorerie de la Société, qui dispose en outre toujours de 410 ME de ressources financières non tirées au titre de son dispositif de liquidité.

Enfin, Mercialys réaffirme la priorité absolue donnée à la protection de ses équilibres bilanciels, concentrant ses efforts sur l'optimisation du recouvrement des loyers dus au titre de 2020, le contrôle des coûts (au niveau de l'exploitation des centres et de la gestion opérationnelle du siège), ainsi que les arbitrages de portefeuille (poursuite des démarches de cession d'actifs et réduction très substantielle des investissements jusqu'à nouvel ordre).

Le Conseil d'administration de Mercialys, qui se réunira mercredi 21 octobre, décidera à la lumière de ces éléments de la pertinence de distribuer ou non un acompte sur dividende ordinaire au titre de l'exercice 2020.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !