Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 02/12/2020 à 13h39 Air France KLM 0,00% 5,170€
  • AF - FR0000031122
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Menaces de grève des pilotes d'Air France et de KLM, le titre chahuté en bourse

Menaces de grève des pilotes d'Air France et de KLM, le titre chahuté en bourse
Menaces de grève des pilotes d'Air France et de KLM, le titre chahuté en bourse
Crédit photo © Air France

(Boursier.com) — La rentrée pourrait être tendue chez Air France KLM. Toujours à la recherche d'un nouveau patron, la compagnie franco-néerlandaise pourrait être confrontée à une nouvelle grève d'ampleur de ses pilotes. Le principal syndicat des commandants de bord d'AF a en tous cas mis en garde la direction si cette dernière venait à refuser de reprendre les négociations sur les salaires.

15 nouvelles journées de grève?

Interviewé dans le 'Parisien', le président du SNPL, Philippe Evain, dit souhaiter que la nouvelle direction reprenne les discussions. "Si la nouvelle direction n'entend pas négocier (...) il y aura quinze jours de grève". L'intersyndicale d'Air France réclame une augmentation de 5,1% des salaires du personnel en 2018. La crise sociale qui a opposé le personnel d'Air France et le management durant l'année a déjà entraîné 15 jours de grève au premier semestre pour un coût estimé à 355 millions d'euros.

Question de souveraineté?

Par ailleurs, alors que des rumeurs de presse évoquent l'arrivée prochaine de Benjamin Smith, le directeur de l'exploitation d'Air Canada, en tant que directeur général d'AF-KLM, Philippe Evain se dit "inquiet" de ce choix. "Nous pensons qu'il faut un dirigeant connaissant les spécificités du dialogue social français, qui maîtrise les détails du marché aérien européen et les forces en présence, entre les compagnies low-cost et les compagnies historiques...Que nous n'arrivions pas à trouver un PDG français pour Air France, je trouve cela dommage. C'est une question de souveraineté".

Les pilotes de KLM menacent aussi

Pour ne rien arranger, la situation se tend également du côté néerlandais du groupe puisque les pilotes de KLM pourraient également cesser le travail faute d'obtenir satisfaction sur leurs revendications concernant les salaires et les conditions de travail, selon 'De Telegraaf'. Dans un communiqué, KLM explique qu'une réunion a lieu aujourd'hui avec l'Association néerlandaise des pilotes de ligne (VNV) pour discuter de la future convention collective de travail pour les pilotes. "Malheureusement, les négociations sont dans une phase difficile. VNV et KLM ont toutes deux présenté des propositions. KLM prend au sérieux les objections et les souhaits de ses pilotes, raison pour laquelle un ensemble de mesures et de solutions solides et substantielles a été déposé. KLM estime que, en combinaison avec l'accord de principe précédemment négocié, ce paquet devrait permettre de réduire la pression sur le travail et d'améliorer la conciliation travail/vie personnelle des pilotes".

Le titre sous pression

Ces nouveaux risques de grève pèsent sur le titre en bourse. A Paris, l'action du transporteur européen abandonne actuellement environ 5% à 8,5 euros.

©2018-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !