Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/11/2019 à 16h57 Medicrea +2,94% 2,800€
  • ALMED - FR0004178572
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Medicrea publie un CA de 7,7 millions d'euros, en croissance de 10% au T1

Medicrea publie un CA de 7,7 millions d'euros, en croissance de 10% au T1
Medicrea publie un CA de 7,7 millions d'euros, en croissance de 10% au T1

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019 de Medicrea s'élève à 7,7 millions d'euros soit une croissance de +10% à périmètre comparable par rapport à 2018 (+6% à taux de change constant), principalement générée par les Etats-Unis.
L'arrêt de deux activités de distribution de produits tiers (substituts osseux) et de services (réparation et maintenance de dispositifs médicaux) explique la baisse globale et temporaire des ventes de 6%. Ces changements de périmètre n'auront plus d'impact sur la croissance du chiffre d'affaires à compter du 2ème semestre 2019.

L'activité stratégique de modélisation prédictive et d'implants sur mesure (UNiD ASI) progresse fortement, principalement aux États-Unis, avec une hausse de 68% sur le 1er trimestre 2019 du nombre de chirurgies personnalisées. Au 31 mars 2019, UNiD ASI représente 42% des ventes totales (33% sur le 1er trimestre 2018). Pour le seul marché américain, ces chiffres sont respectivement de 67% et de 55%. A ce jour, 3.750 chirurgies sur mesure ont été réalisées.

Comment annoncé précédemment, la marge brute du 1er trimestre s'améliore très nettement par rapport à la même période de l'exercice précédent et s'établit à 78% (+7 points) grâce à 1/ l'évolution favorable du mix des ventes et une meilleure efficience industrielle (+5 points), 2/ l'arrêt des activités non stratégiques de distribution (+1 point) et 3/ un effet de change positif (+1 point). L'amélioration est également visible de façon séquentielle, les marges du 3ème et 4ème trimestre s'élevant respectivement à 73% et 77%. Le ratio devrait graduellement se rapprocher du niveau normatif de 80%, objectif visé par le Groupe.

Les dépenses opérationnelles incluant les frais de recherche et de développement, de commercialisation et d'administration s'élèvent à 7,6 millions d'euros sur le 1er trimestre, en baisse de 0,4 million d'euros par rapport au 1er trimestre 2018 après neutralisation des effets de change. Dans ces conditions, le résultat opérationnel avant amortissements et provisions (EBITDA), après prise en compte des effets de la norme IFRS 16, est positif à 0,3 million d'euros.

Le résultat opérationnel courant s'améliore ainsi de 0,3 million d'euros à -1,6 million d'euros grâce à la hausse de la marge brute et la maîtrise des dépenses opérationnelles, et ce malgré les effets temporaires défavorables de l'abandon des activités de distribution et de services décrit ci-dessus.
Les charges de 0,5 million d'euros relatives aux paiements en action font suite aux actions gratuites et stock-options attribuées sur le dernier trimestre 2018. Les règles de comptabilisation de ces instruments, notamment IFRS 2 conduiront à enregistrer une charge d'environ 2 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice 2019.

Le coût de l'endettement financier net augmente de 0,8 million d'euros par rapport au 1er trimestre 2018, sous l'effet :

- de la charge d'intérêts relative à l'emprunt obligataire de 30 millions de dollars mis en place en décembre 2018
- d'une perte de change non réalisée de 0,4 million d'euros concernant ce même emprunt suite au renforcement du dollar depuis le début de l'exercice 2019
- d'une charge d'intérêts de 0,1 million d'euros résultant de la comptabilisation des contrats de location dans le cadre de la nouvelle norme IFRS 16

Il est probable que le coût de l'endettement financier net fluctue de façon assez sensible au cours des prochains trimestres en fonction de l'évolution de la parité de change entre l'euro et le dollar, dans l'hypothèse où la Société ne parviendrait pas à mettre en place une opération de couverture du taux de change et du taux d'intérêt de l'emprunt obligataire de 30 millions de dollars.

Au 31 mars 2019, la trésorerie s'élève à 6,9 millions d'euros, non compris une créance de crédit impôt recherche de 1 million d'euros qui devrait être encaissée sur le 2ème trimestre 2019.

Perspectives

"La hausse de notre marge brute et la maîtrise de nos coûts constituent des signes très positifs sur ce début d'année 2019. La croissance de notre chiffre d'affaires devrait s'accélérer au cours des prochains trimestres grâce à l'élargissement de notre portefeuille produits. Nous venons ainsi d'obtenir l'accord de la FDA pour commercialiser aux États-Unis notre nouvelle vis pédiculaire de type "Tulipe". Ce type d'implant, disponible dès le mois de juin et largement utilisé par les chirurgiens américains, devrait permettre parallèlement au déploiement continu de notre offre UNiD ASI de renforcer la présence du Groupe sur le marché prioritaire que constituent les États-Unis" commente Denys Sournac, Président et Directeur Général de Medicrea.

Prochaine publication avec le Chiffre d'affaires du 1er semestre 2019, le 8 juillet 2019 après bourse.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com