Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 10/11/2020 à 17h35 Medicrea -0,29% 6,900€
  • ALMED - FR0004178572
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Medicrea : la direction se confie à Boursier.com

Medicrea : la direction se confie à Boursier.com
Logo Medicrea

(Boursier.com) — Denys Sournac, PDG de Médicréa a estimé dans les colonnes de Boursier.com que le projet d'introduction en bourse du groupe "visait à lever les capitaux nécessaires et suffisants pour se développer aux Etats-Unis, axe essentiel du développement du groupe". Le dirigeant poursuit : "Pour cela il importe de renforcer notre capacité financière puisque notre besoin en fonds de roulement va s'accroître à mesure de la montée en cadence de nos opérations sur ce territoire. Nous voulons également renforcer notre capacité de recherche & développement pour accélérer le lancement de deux produits majeurs : Granvia et Pass 2".

Au sujet des Etats-Unis, le patron du groupe explique : "l'objectif essentiel est de positionner fortement notre entreprise sur le marché américain des prothèses chirurgicales du rachis, lequel jouit d'une vitalité extraordinaire. L'organisation que nous avons déjà commencé à mettre en place, une fois pleinement fonctionnelle, va entraîner un changement complet de dimension pour Médicréa. Nos deux nouveaux produits phares, lancés actuellement en Europe et début 2007 aux Etats-Unis, se présentent comme les deux meilleurs produits disponibles aujourd'hui sur les segments auxquels on s'adresse"..."Il convient de préciser que la notion de service rendu au patient et de bénéfice pharmaco-économique est plus présente et mieux analysée aux USA que sur d'autres marchés où les systèmes de remboursement se contentent de fixer des seuils les plus bas possible. Parallèlement, il faut également noter que le marché américain est plus coûteux que les marchés européens en termes de distribution et de marketing, ce qui justifie des prix "rendu hôpital" plus élevés qu'en France par exemple"...

Le PDG de Médicréa poursuit : "Aux Etats-Unis un implant peut se vendre jusqu'à 3,5 fois plus cher mais attention : ce n'est pas vrai pour tous ! En fait, un produit est très bien rémunéré lorsqu'il est à la fois efficace et qu'il permet d'effectuer des opérations plus rapides et de limiter la durée de convalescence et d'hospitalisation. La possibilité de réaliser une chirurgie moins invasive, permettant au patient de se remettre beaucoup plus rapidement, a un prix que le marché américain accepte parfaitement. Inversement, les implants n'apportant pas un bénéfice suffisant subissent une pression importante sur le prix et leur remboursement peut même être refusé".

©2006-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !