Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 10/11/2020 à 17h35 Medicrea -0,29% 6,900€
  • ALMED - FR0004178572
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Medicrea : acquisition de brevets

Medicrea : acquisition de brevets
Logo Medicrea

(Boursier.com) — Medicrea , spécialisé dans la conception, la fabrication et la commercialisation d'implants pour la chirurgie vertébrale, annonce l'acquisition de l'ensemble des brevets et droits de propriété intellectuelle protégeant le C-JAWS et l'obtention du marquage CE du K-JAW, son nouvel implant pour la chirurgie des vertèbres cervicales.

Medicrea a acquis auprès du Dr. Groiso l'intégralité de la propriété intellectuelle relative à la technologie de mini cadre compressif exploitée dans son implant vertébral C-JAWS pour 1,0 ME, payés en numéraire. Cette acquisition porte sur cinq brevets américains délivrés, un brevet européen délivré désignant les quinze principaux pays d'Europe, ainsi que deux demandes de brevets américains, une demande de brevet européen et une demande de brevet en Chine et à Hong Kong.

Le C-JAWS a été développé sous licence des brevets du Dr. Groiso depuis 2004 par Medicrea avec des leaders d'opinion français de la chirurgie orthopédique vertébrale. Cette invention, ainsi que ses évolutions, son instrumentation de pose et les développements en cours sont donc désormais une technologie propriétaire de Medicrea.

Le C-JAWS est autorisé en Europe en tant que dispositif de fixation cervicale et aux États-Unis en tant que contrefort de cage intersomatique cervicale. Il constitue un dispositif implantable sans équivalent sur le marché de la fixation cervicale, estimé à 850 M$ pour l'année 2007, dont près de 85% aux États-Unis. Associée à la cage intersomatique cervicale IMPIX-C, la combinaison de ces deux produits vise un segment de marché évalué à 1,2 Md$.

"Par son efficacité, en cours de validation clinique, sa facilité et sa rapidité d'utilisation au bloc opératoire, cet implant représente une innovation majeure comparée à la technique traditionnelle de fixation cervicale", juge Medicrea. Le C-JAWS est, en effet, "le seul implant du marché qui permette une stabilisation des vertèbres mises en appui, grâce à un effet compressif unique, autour de la cage intersomatique préalablement insérée".

L'implantation, l'ancrage et la compression du C-JAWS à l'aide d'un seul instrument de pose, par simple distraction de sa structure en titane en forme de losange, sont réalisés en quelques minutes par le chirurgien, comparées à un temps opératoire de 30 minutes à une heure pour la technique de fixation traditionnelle par plaque cervicale et vis. La réduction de la durée opératoire représente un progrès significatif pour le patient et permet au chirurgien de réaliser un plus grand nombre d'interventions par journée opératoire.

L'encombrement très faible du C-JAWS le classe dans la catégorie des implants dits "mini invasifs". "Il répond parfaitement à la miniaturisation croissante des implants chirurgicaux, une tendance de fond qui marque aussi tous les développements de nouveaux produits chez Medicrea", ajoute le Groupe.

Plusieurs études cliniques rétrospectives et prospectives, impliquant près de 200 patients, visant à vérifier l'efficacité et la sécurité du C-JAWS sont actuellement en cours au sein de grands centres hospitaliers en Europe. Les résultats intermédiaires de l'étude prospective multicentrique principale, portant sur 83 patients, sont, à date, excellents. Ils mettent en évidence la rapidité de la fusion osseuse et la satisfaction des patients. Sur ce dernier critère, 98% des patients opérés avec le C-JAWS et la cage IMPIX-C ayant fait l'objet d'un suivi à 6 mois se déclarent satisfaits ou très satisfaits de l'intervention réalisée : amélioration du score NDI (Neck Disability Index) de 20.6 +/-8.8 en préopératoire à 10.1+/-7.9 à 6 mois et soulagement de la douleur cervicale (Echelle Visuelle Analogique) de 6.1 +/-2.8 en préopératoire à 2.6+/-2.1 à 6 mois postopératoires. Les résultats définitifs de cette étude seront rendus publics courant 2009. "Ils devraient contribuer à une forte augmentation des ventes du C-JAWS et de la cage IMPIX-C dès le 2ème semestre 2009".

Medicrea annonce également l'obtention du marquage CE du K-JAWS Cervica, implant constitué par la combinaison d'un C-JAWS et d'une cage cervicale IMPIX-C, désormais homologué comme un seul produit en Europe. Medicrea "espère obtenir cette même homologation aux États-Unis avant la fin de l'année 2008, le dossier étant actuellement en cours d'instruction par la FDA".

Denys Sournac, le PDG du Groupe Medicrea, précise : "Depuis l'obtention du marquage CE en 2006, près de 2.000 patients ont déjà été opérés avec le C-JAWS. Nous estimons que les ventes de ce dispositif seront amenées à progresser fortement en 2009 sous l'effet de la publication de plusieurs études cliniques en cours. Il y a environ 6.000 chirurgiens américains potentiellement utilisateurs de ce produit. Depuis mars 2007, 330 patients ont été opérés aux USA par une trentaine de chirurgiens. Notre objectif est de compter 300 chirurgiens américains utilisateurs réguliers du K-JAWS Cervical d'ici 18 à 24 mois. Nous n'excluons pas ensuite de signer un partenariat structurant, aux Etats-Unis, avec une des sociétés leaders de l'orthopédie afin d'obtenir une couverture encore plus large du marché de la fixation cervicale".

L'acquisition de l'ensemble de la propriété intellectuelle protégeant cette technologie constitue une étape majeure pour Medicrea, le C-JAWS et, désormais, le K-JAWS "étant des éléments clefs du développement du Groupe". Cette acquisition renforce la valeur stratégique de la R&D de Medicrea, "l'innovation étant un des moteurs principaux de la croissance à long terme du Groupe".

©2008-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !