»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/06/2018 à 22h15 AT&T -1,20% 32,000$
  • T - US00206R1023
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Médias : la justice US autorise la fusion AT&T-Time Warner !

Médias : la justice US autorise la fusion AT&T-Time Warner !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La fin du suspense a sonné pour la mégafusion entre le géant américain des télécoms AT&T et celui des médias Time Warner ! Vingt mois après l'annonce du rapprochement, un juge fédéral a annoncé mardi, après la clôture de la Bourse de New York, qu'il autorisait, sans conditions, cette opération de 85 milliards de dollars !

Cette nouvelle a entraîné un bond de 4,8% de l'action Time Warner en cotations post-séance, mais une chute de 1,5% de celle d'AT&T. AT&T s'est félicité dans un communiqué de la décision de justice et a fait savoir qu'il comptait boucler la fusion d'ici au 20 juin.

Réagir à l'ascension des géants du streaming

Le juge avait plusieurs options dans cette affaire: bloquer la fusion comme le demandait le département de la justice, l'autoriser sans conditions ou encore l'autoriser avec des conditions (cessions exigées...) Il a donc choisi l'option la plus favorable aux entreprises concernées, en prenant le contre pied du gouvernement et de Donald Trump, qui s'étaient opposés à l"opération...

AT&T, le premier câblo-opérateur américain et le deuxième opérateur mobile, avait lancé en octobre 2016 une offre de rachat de plus de 85 Mds$ sur Time Warner, propriétaire notamment de la chaîne 'HBO', des studios de cinéma Warner ou encore de la chaîne d'informations 'CNN'. L'objectif affiché de cette opération défensive est de contrer l'ascension rapide des nouveaux médias en streaming (Netflix, Google, Amazon...), qui laminent les marges des acteurs traditionnels de la TV par câble.

Donald Trump et le département de la Justice pris à contre pied

Pendant sa campagne électorale, Donald Trump avait attaqué l'opération, en affirmant qu'elle n'était "pas bonne pour le pays". Le président avait estimé qu'une telle fusion réduirait la concurrence et conduirait à une hausse des prix pour les consommateurs. Ces arguments ont été repris par le département de Justice (DoJ) qui, fin 2017, a saisi un tribunal fédéral pour tenter de bloquer l'opération, la jugeant anti-concurrentielle.

La décision que vient de prendre le juge fédéral en faveur de la fusion devrait avoir des répercussions sur l'avenir d'autres rapprochements en cours (Fox et Disney notamment) et pourrait influencer la politique antitrust aux Etats-Unis.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Médias : la justice US autorise la fusion AT&T-Time Warner !

Partenaires de Boursier.com