Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 25/09/2020 à 17h35 Median Technologies -5,38% 7,380€
  • ALMDT - FR0011049824
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Median Technologies : des résultats prometteurs d'utilisation de la plateforme iBiopsy

Median Technologies : des résultats prometteurs d'utilisation de la plateforme iBiopsy
Median Technologies : des résultats prometteurs d'utilisation de la plateforme iBiopsy
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Median Technologies communique les résultats prometteurs d'une première étude rétrospective sur la mise en oeuvre de la plateforme iBiopsy pour l'identification de patients atteints de cancers à tumeurs solides et susceptibles d'être répondeurs à des traitements d'immuno-oncologie comme ceux basés sur les inhibiteurs de points de contrôle immunitaire (Immune checkpoint inhibitors - ICIs). Ces résultats concernent un des trois plans de développement clinique pour la plateforme de découverte de biomarqueurs d'imagerie iBiopsy, qui intègre des technologies de pointe en intelligence artificielle.

Ces premiers résultats sont extrêmement prometteurs et démontrent une nouvelle fois la pertinence de notre approche iBiopsy, qui permet via les technologies d'IA d'extraire le contenu caché dans les images médicales standards et de générer des biomarqueurs non invasifs. iBiopsy permet de quantifier en temps réel l'environnement tumoral et en particulier la signature immunitaire pertinente aux approches d'immunothérapie, souligne Fredrik Brag, Directeur Général et co-fondateur de Median.

Rappelons que les divers plans de développement clinique de iBiopsy avaient été communiqués le 20 avril.

Le mode d'action de l'immuno-oncologie consiste à stimuler le système immunitaire des patients atteints de cancers, afin de susciter une réponse immunitaire détruisant les cellules cancéreuses. L'immunothérapie, qui regroupe plusieurs catégories de molécules déjà sur le marché ou en cours de développement est une tendance marquée dans l'arsenal thérapeutique déployé en oncologie et représente un véritable espoir pour les patients. Cependant, seuls 20 à 40% des patients sont répondeurs à ces thérapies. Sur ces populations restreintes, et malgré des effets secondaires pouvant être extrêmement pénalisants (toxicité), les taux de succès sont alors importants.

En routine clinique, la mise en oeuvre des différents types de traitements immuno-oncologiques repose sur l'identification des patients potentiellement répondeurs. Ceci est également le cas dans le contexte du développement des médicaments, où la stratification des patients à inclure dans les essais cliniques est fondamentale afin d'augmenter les chances de succès de mise sur le marché de traitements immuno-oncologiques. L'identification des patients potentiellement répondeurs repose actuellement sur des tests immuno-histo-pathologiques et des tests génétiques tumoraux spécifiques (tests compagnons des molécules utilisées) nécessitant des biopsies tumorales, un geste invasif posant également des problèmes d'échantillonnage. L'identification de façon non invasive des patients répondeurs/non répondeurs aux immunothérapies est un enjeu de santé publique pour les patients, les payeurs et l'industrie pharmaceutique.

L'infiltration des cellules CD8+ dans les tissus tumoraux joue un rôle clé pour la construction de l'immunité anti-tumorale. Ce biomarqueur prédictif non-invasif est prometteur pour prédire le phénotype immunitaire des tumeurs et évaluer l'efficacité des traitements anti-PD-1 et PD-L1 pour des patients atteints de cancer.

Ces résultats doivent être confirmés sur des cohortes de patients indépendantes plus larges.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !