Cotation du 26/11/2021 à 17h35 McPhy Energy -3,11% 21,800€

McPhy : sur les 21 euros

McPhy : sur les 21 euros
McPhy : sur les 21 euros
Crédit photo © Société McPhy

(Boursier.com) — McPhy remonte sur les 21 euros ce lundi, alors que le groupe spécialiste des équipements de production et distribution d'hydrogène zéro-carbone (électrolyseurs et stations de recharge) a annoncé aujourd'hui se doter d'un nouveau site industriel dédié à la conception et la fabrication en série de stations hydrogène... Opérationnelle dès mars 2022, cette nouvelle usine regroupera les activités de recherche et innovation, d'ingénierie et de production, actuellement basées à La Motte-Fanjas et à Grenoble, ainsi que les fonctions support. Elle permettra, dès 2022, de multiplier par 7 les capacités de production de stations hydrogène de McPhy, passant de 20 à 150 unités par an, et de créer plus de 100 emplois directs à pleine charge dans la région de Grenoble.

Le Groupe se dote ainsi d'une plateforme particulièrement efficace pour fluidifier son outil industriel et logistique ce qui permettra d'optimiser les délais d'exécution des projets et le service fourni à ses clients.

Synergies et mutualisation des compétences

McPhy s'installera en mars 2022 au coeur de Grenoble en louant un bâtiment industriel existant de 4 000 m2. Les équipes aujourd'hui réparties entre les sites de La Motte-Fanjas et de Grenoble y seront rassemblées, ce qui permettra de gagner en efficacité dans la réalisation des projets, de favoriser le partage des connaissances en dégageant des synergies d'équipes et de compétences et d'améliorer encore le niveau de service au client avec des délais d'exécution réduits.

La superficie des nouveaux bureaux et leur localisation dans un espace urbain, accessible en transport en commun, faciliteront l'accueil de nouveaux salariés avec l'objectif de recruter, à pleine charge, plus de 100 collaborateurs...

Une capacité de production annuelle portée de 20 à 150 stations par an dès 2022

L'usine devrait monter en puissance progressivement pour atteindre dès 2022 une capacité de production annuelle de 150 stations. Cet accroissement des volumes, alors que McPhy compte déjà 35 stations déjà livrées ou en cours de livraison, permettra de diminuer les coûts de production de manière significative tout en garantissant des délais de livraison optimums. En parallèle, le Groupe implémentera une nouvelle plateforme de test intégrée et des process de lean manufacturing exigeants s'appuyant sur des outils digitaux d'aide à la fabrication, avec pour objectif de produire en série ses nouvelles gammes de stations destinées à la recharge de tous types de véhicules : véhicules légers, bus, poids lourds ou trains.

Cet accroissement de la productivité et des capacités répond à la massification du marché de la mobilité hydrogène, conséquence du rôle central joué par l'hydrogène dans le processus de décarbonation des transports.

"La reprise de ce site industriel signe pour McPhy le renforcement de son ancrage au sein d'Auvergne-Rhône-Alpes, région pionnière dans le développement de l'hydrogène. Grâce à sa localisation stratégique au coeur de l'écosystème grenoblois qui compte parmi les plus dynamiques en Europe, la nouvelle usine de McPhy contribuera au rayonnement international du groupe. Son implantation, optimale concernant la gestion des flux logistiques, donnera au groupe la capacité d'approvisionner l'ensemble du marché européen" commente la direction de McPhy.

"Comme attendu, un nouveau site industriel va porter de 20 à 150 unités par an les capacités de production de stations hydrogène de McPhy... Opérationnelle dès mars 2022, cette nouvelle usine située à Grenoble regroupera les activités de recherche et innovation, d'ingénierie et de production ainsi que les fonctions support" commente Portzamparc qui souligne donc que "cette montée en puissance permettra de réduire les coûts de production et les délais de livraison, à travers l'industrialisation du processus... Cette stratégie, qui sera dupliquée pour les électrolyseurs, vise à adresser de manière compétitive un marché en forte croissance" conclut l'analyste qui vise un cours de 27 euros sur le dossier en restant à l'achat.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !