Cotation du 27/01/2023 à 17h35 McPhy Energy +0,69% 13,850€
  • MCPHY - FR0011742329
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

McPhy : sous pression après les comptes

McPhy : sous pression après les comptes
McPhy : sous pression après les comptes
Crédit photo © Arnaud Bivès

(Boursier.com) — McPhy recule de près de 3% ce mercredi à 15,50 euros, alors que le groupe a affiché un chiffre d'affaires 2022 en croissance de +22%, à 16 ME. Retraité de la reprise de deux stations d'ancienne génération vendues au cours d'exercices antérieurs (dont le montant est venu en déduction du chiffre d'affaires du 1er semestre), le chiffre d'affaires serait de 18,2 ME comparé à 13,1 ME en 2021, soit une croissance de +39%.
La spécialiste des équipements de production et distribution d'hydrogène attribue principalement ce retour de la croissance à la matérialisation des premières commandes dans le cadre des grands contrats signés au cours des exercices précédents. Le chiffre d'affaires se répartit entre la fourniture d'électrolyseurs de grande capacité McLyzer et de la gamme Piel (68%) et la fourniture de stations (32%).

Le groupe a enregistré une croissance de 53% des prises de commandes fermes qui s'établissent à 29,4 ME, portant ainsi le carnet de commandes à 31,3 ME au 31 décembre 2022, en progression de +56% en comparaison du 31 décembre 2021.
Au 31 décembre dernier, McPhy affichait un portefeuille de projets signés, commissionnés et/ou en cours d'exécution représentant en cumulé 45 MW et 40 stations.

Compte tenu de l'accélération des investissements de développement et de l'accroissement des équipes sur la seconde partie de l'année, McPhy anticipe un EBITDA se situant dans une fourchette comprise entre -34 et -37 ME pour l'exercice 2022. La position de trésorerie nette devrait ainsi se situer autour de 135 ME, intégrant le versement initial de 28,5 ME de Bpifrance dans le cadre du lancement de la Gigafactory.
Le niveau de son backlog et la poursuite de la montée en puissance du marché de l'hydrogène, permettent à McPhy d'anticiper une nouvelle année de croissance soutenue en 2023.

"Les niveaux de croissance 2022 et 2023, bien que significatifs, ne sont pas à la hauteur des espoirs soulevés par les ambitions européennes dans l'hydrogène" commente Portzamparc qui poursuit : "Les annonces attendues sur RED II et RED III devraient déclencher les FID de certains projets, dont bénéficiera Mcphy (Djewels aux Pays bas, GreenH2Atlantic au Portugal). Citons comme autres catalyseurs des commandes que pourraient passer Hype ou Hympulsion".

©2023

A lire aussi sur McPhy Energy

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !