»
»
»
»
Consultation
Cotation du 22/03/2019 à 14h14 Marie Brizard Wine & Spirits -0,58% 3,400€
  • MBWS - FR0000060873
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

MBWS : compte-rendu de l'expertise indépendante du Cabinet Ledouble

MBWS : compte-rendu de l'expertise indépendante du Cabinet Ledouble
MBWS : compte-rendu de l'expertise indépendante du Cabinet Ledouble
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) publie le compte-rendu au 29 janvier 2019 des travaux de l'expert indépendant, le Cabinet Ledouble, remis au Conseil d'administration.

Sur la base des travaux à date de valorisation de l'action, il retient que le Prix de souscription de l'augmentation de capital réservée (4 euros) extériorise une prime par rapport à la valorisation multicritère de l'action ; il n'est atteint que dans le haut de la fourchette de valorisation actuelle du Groupe intégrant une revalorisation volontariste de l'ensemble de ses actifs.

Au regard de sa fourchette d'évaluation de l'action et de la subordination des actionnaires, rien ne permet d'écarter l'hypothèse selon laquelle les actionnaires perdraient la totalité de leur investissement en l'absence de restructuration financière indispensable à la continuité de l'exploitation du Groupe.

Dans l'Option Principale, et au vu de l' évaluation de MBWS, l'actionnaire, exerçant ou non ses BSA, ne perdrait pas de patrimoine sauf si la valeur du Groupe se dégradait postérieurement à la mise en oeuvre du Plan Stratégique et au rapprochement avec COFEPP", explique le Cabinet Ledouble. "Les apports de trésorerie pour le Groupe dans l'Option Principale sont supérieurs à ceux dans l'Option Alternative, de sorte que MBWS disposerait, en cas de mise en oeuvre de l'Option Principale, d'une meilleure assise financière pour assurer son redressement.

Il est précisé que :
- l'apport minimum de trésorerie dans l'Option Alternative est insuffisant pour couvrir les besoins de financement déjà identifiés par le Groupe à horizon janvier 2020 ;
- l'Option rrincipale, dans la part garantie d'apport de trésorerie, pourrait permettre de couvrir le besoin de financement de 2019 estimé par la Direction ;
En cas de modification de l'une ou l'autre des hypothèses sous-tendant les prévisions de trésorerie, de dégradation de la situation du Groupe ou d'un retard dans son redressement par rapport à la trajectoire prévue en 2019, une nouvelle restructuration financière à court terme ne pourrait être exclue, sauf si l'exercice des BSA, en sus du niveau minimum actuellement garanti, permettait de couvrir le besoin complémentaire de trésorerie.

L'attribution gratuite des BSA dans l'Option Principale ou l'Augmentation de Capital avec DPS dans l'Option Alternative offre à l'ensemble des actionnaires de la Société la faculté de participer au redressement du Groupe, indique l'expert du Cabinet Ledouble.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Marie Brizard Wine & Spirits

Plus d'actualités

Partenaires de Boursier.com