»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/02/2019 à 12h24 Marie Brizard Wine & Spirits +1,06% 2,385€
  • MBWS - FR0000060873
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Marie Brizard Wine & Spirits : résultats publiés

Marie Brizard Wine & Spirits : résultats publiés
Marie Brizard Wine & Spirits : résultats publiés

(Boursier.com) — Marie Brizard Wine & Spirits publie ses résultats annuels 2017 et semestriels 2018. Le chiffre d'affaires de l`exercice 2017 s'est élevé à 423,3 ME, en repli de 1,8% par rapport à l'année 2016.
Retraité des contrats arrêtés en 2017 et des effets périmètre, le chiffre d'affaires a enregistré une baisse de 0,9% par rapport à 2016.

Le taux de marge brute a atteint 31,8% en 2017, en retrait par rapport à son niveau de 2016 (37,1%). Cette évolution est essentiellement liée à la plus forte pondération des Autres Activités, structurellement moins génératrices de marge brute que les Activités Marques. En effet, les Autres Activités ont représenté 43% du chiffre d`affaires en 2017, contre 38% en 2016.
L'EBITDA 2017 s'est ainsi élevé à -11,9 ME, dans la fourchette indicative annoncée par le Groupe.

Dans le cadre des procédures d'arrêté des comptes annuels, le Groupe a réalisé des tests de dépréciation de ses actifs. Compte tenu de la situation actuelle du Groupe sur ses marchés d'implantation, des pertes de valeur d'un montant de 57,7 ME ont été enregistrées. Ces dernières portent notamment sur les marques pour 26,2 ME, les goodwill pour 13,6 ME et les actifs corporels pour 17,3 ME. Dans le même temps, la cession du site de Fondaudèges à Bordeaux, réalisée au cours du 1er semestre 2017, a permis de réaliser une plus-value de cessions de 11,1 ME, comptabilisée en produits opérationnels non courants.

En conséquence, le résultat opérationnel s'est élevé à -72,7 ME. Le résultat Net Part du Groupe s'est élevé à -67,3 ME en 2017, il inclut un résultat financier de 5,3 ME lié essentiellement à la reprise de provision d'un montant de 11,3 ME sur la créance que le Groupe détenait à Trinidad et Tobago.

Le cluster Europe de l'Ouest, Moyen-Orient et Afrique (WEMEA) a généré un chiffre d'affaires de 133,3 ME en 2017, en repli de -3% par rapport à l'exercice 2016. La France a représenté 82% de l'activité du cluster, soit un chiffre d`affaires annuel de 109,4 ME, en repli de -2,4%. La baisse des ventes enregistrée en 2017 est due essentiellement à un effet météo défavorable sur les ventes de Fruits and Wine et les vins à marques.

Le cluster WEMEA a réalisé un EBITDA de 9,2 ME en 2017, en retrait de -20,5% par rapport à l'exercice précédent.

Eléments du bilan et trésorerie

Au 31 décembre 2017, les capitaux propres du Groupe s'élevaient à 163,9 ME, contre 238,5 ME au 31 décembre 2016, en raison du niveau du résultat net du Groupe en 2017.
Au 31 décembre 2017, la dette financière brute du Groupe s'élevait à 63,3 ME, en augmentation de 11,2 ME par rapport au 31 décembre 2016, sous l'effet des plans d`investissement du Groupe.
Enfin au 31 décembre 2017, la dette nette du Groupe s'élevait à 3,6 ME, en retrait de -1,5 ME par rapport au 31 décembre 2016.
Les procédures d'audit relatives aux comptes annuels 2017 sont effectuées et les rapports d'audit relatifs à la certification sont en cours d'émission. Les comptes 2017 seront certifiés avec des observations de la part des commissaires aux comptes sur la continuité d`exploitation.

<>Comptes semestriels

La marge brute du 1er semestre 2018 s'est élevé à 48,6 ME, en retrait de -25,9% en comparaison du 1er semestre de l`exercice précédent. Cette baisse résulte principalement de la baisse de 7,6% du chiffre d'affaires du Groupe, la baisse étant particulièrement marquée en Pologne. Le taux de marge brute s'est ainsi contracté de 6,4 points à 25,5%. Cette baisse reflète la plus forte pondération des Autres Activités, qui ont représenté 53,5% du chiffre d'affaires du Groupe, contre 43,7% au 1er semestre 2017 ainsi que la politique volontariste de réduction des stocks dans les principaux marchés du Groupe qui ont entraîné une moindre absorption des frais fixes du Groupe.

Comme anticipé, l'EBITDA du 1er semestre 2018 s'est élevé à -21,1 ME, en retrait significatif par rapport au 1er semestre 2017. Cette évolution résulte essentiellement de la baisse d'activité du Groupe qui a impacté la marge brute et l'EBITDA du 1er semestre.
Le résultat net part du Groupe de Marie Brizard Wine & spirits a atteint -35,6 ME au 1er semestre 2018.

Eléments du bilan et trésorerie

Au 30 juin 2018, les capitaux propres du Groupe s'élevaient à 130,3 ME, contre 163,9 ME au 30 juin 2017. Cette baisse résulte du niveau du résultat net du Groupe au 1er semestre 2018.
La dette brute du Groupe s'élevait à 93,9 ME au 30 juin 2018, en progression de 30,6 ME par rapport au 31 décembre 2017. Cette évolution s`explique par la souscription, en mai 2018, de plusieurs prêts bancaires et d`une avance en compte courant pour un montant total en principal de 15 ME.
Au 30 juin 2018, la dette nette du Groupe s`élevait à -51,7 ME.

PERSPECTIVES

Les discussions avec les partenaires bancaires du Groupe ne sont pas finalisées. De même, les travaux visant à adapter la structure de coûts du Groupe et le projet de cession de certaines marques du Groupe sont en cours. Le Groupe a par ailleurs décidé d'étendre le champ de ce projet de cession à certains actifs dont la vente ne viendrait pas limiter sa capacité à se développer et à exécuter sa stratégie.

Accord ferme avec COFEPP en vue du renforcement de la participation de ce dernier au capital de MBWS

Face à la difficulté de faire aboutir les négociations avec ses partenaires bancaires et en raison de la dégradation de sa situation financière, le Conseil d'administration a étudié la possibilité de trouver un partenaire, capable de fournir les moyens financiers nécessaires au développement du Groupe et d'accompagner la mise en oeuvre de la stratégie que le Directeur Général dévoilera dans le courant du 1er trimestre 2019.

A l'issue de discussions menées ces dernières semaines, le Groupe est parvenu à conclure ce jour un accord ferme avec COFEPP. L'ensemble des modalités relatives à cette opération sont décrites plus amplement dans le communiqué de presse distinct diffusé ce jour par la Société.

Tenue de la prochaine assemblée générale des actionnaires le 31 janvier 2019

La publication ce jour des résultats annuels 2017 permettra donc de tenir l'assemblée générale des actionnaires le 31 janvier 2019. Cette assemblée générale sera notamment appelée à approuver les comptes annuels 2017 et à se prononcer sur les modalités de l'opération avec COFEPP.
Par ailleurs, les actionnaires seront également amenés à se prononcer sur le montant des jetons de présence alloués aux membres du Conseil d'administration pour l'exercice 2018. Sur proposition de ces derniers et pour tenir compte de la situation financière du Groupe, il sera proposé que le montant global des jetons de présence soit diminué de 75% par rapport à l'exercice précédent. Les modalités de participation à cette assemblée générale seront publiées le 26 décembre 2018 sur le site Internet du Groupe et au Bulletin des Annonces Légales Obligatoires.

Objectifs annuels 2018

Bien qu'il soit encore trop tôt pour mesurer les effets des mouvements sociaux du 4ème trimestre de l'exercice en France sur les ventes du Groupe, les premières indications publiques disponibles font état d'une baisse importante du chiffre d'affaires de la grande distribution.
De plus, et comme annoncé à l`occasion de la publication du chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2018, l'activité du Groupe aux Etats-Unis ne devrait pas être en croissance au 4ème trimestre de l`exercice.

Ainsi, le Groupe anticipe désormais un EBITDA annuel 2018 dans une fourchette comprise entre -25 ME et -28 ME.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Marie Brizard Wine & Spirits

Plus d'actualités

Partenaires de Boursier.com