Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 22/09/2020 à 12h30 Manitou +1,19% 16,960€
  • MTU - FR0000038606
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Manitou : 96 ME de bénéfices en 2019

Manitou : 96 ME de bénéfices en 2019
Manitou : 96 ME de bénéfices en 2019
Crédit photo © Manitou

(Boursier.com) — Pour 2019, Manitou réalise un chiffre d'affaires de 2,094 milliards d'euros, en croissance de +11% par rapport à 2018 (+10% en comparable).

Le résultat opérationnel récurrent s'établit à 149 millions d'euros (129 ME en 2018). L'Ebitda ressort à 186 ME (162 ME en 2018).

Le résultat net part du groupe est de 95,6 ME, en croissance de +14% (84 ME en 2018).

Avec un chiffre d'affaires de plus de 2 MdsE et un résultat net de 96 ME, le groupe Manitou clôt l'exercice 2019 sur des records historiques, explique Michel Denis, Directeur général de Manitou. Il poursuit : Cette performance découle du renforcement de notre présence dans le monde, notamment aux Etats-Unis, de la mise en place de moyens additionnels de recherche et développement ainsi que de l'accroissement des capacités de production entrepris cette année.

La dette nette de Manitou est de 190 ME pour un 'gearing' de 29%.

Manitou va proposer à ses actionnaires le versement d'un dividende de 0,78 euro par action au titre de l'exercice 2019.

Pour 2020, Manitou anticipe un chiffre d'affaires en retrait de l'ordre de -10% par rapport à 2019. Le résultat opérationnel courant 2020 serait de l'ordre de 6% du chiffre d'affaires, hors effet Coronavirus.

Quel impact du Coronavirus ?

Manitou est susceptible de devoir faire face aux effets de la crise du Coronavirus de multiples façons : rupture de l'offre, baisse ou blocage des marchés, fermeture temporaire de sites, absentéisme... Pour le moment, le groupe n'a pas subi d'impact direct matériel susceptible de remettre en cause son anticipation de chiffre d'affaires pour 2020, explique le Conseil d'administration de Manitou.

L'élargissement récent des territoires touchés à l'Europe, notamment l'Italie, pourrait avoir un impact plus important dans les semaines à venir sur certains approvisionnements, y compris de second rang, sur l'activité industrielle de certains sites, ou sur l'accessibilité et la tenue de certains marchés.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !