»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/11/2018 à 17h35 Maisons du Monde -1,08% 19,150€

Maisons du Monde bondit... après son léger avertissement

Maisons du Monde bondit... après son léger avertissement
Maisons du Monde bondit... après son léger avertissement
Crédit photo © Maisons du Monde

(Boursier.com) — Le léger ajustement à la baisse de l'objectif de ventes annuelles de Maisons du Monde n'empêche pas au titre de progresser de plus de 4,5% à 23,8 euros cet après-midi à Paris.

Le spécialiste de la décoration et du mobilier intérieur a réalisé, au troisième trimestre, un chiffre d'affaires de 260 millions d'euros, en hausse de 8,6% et de 5% à périmètre constant. La croissance à périmètre comparable est ressortie à seulement 1,1% (hors Modani), le groupe soulignant une base de comparaison élevée, un effet calendaire négatif et un environnement commercial peu porteur dans les magasins en France. Mais le marché tablait sur un repli de cet indicateur.

Un objectif ajusté à la baisse

Compte tenu d'un environnement toujours peu porteur dans les magasins en France, la société vise désormais une croissance de son chiffre d'affaires 2018 entre 7% et 8% à changes constants, contre une progression de 8% visée précédemment...

Rassurant

Louis Capital Markets Midcap Partners évoque une publication de bonne facture, au vu du contexte, et estime que le newsflow devrait désormais être plus positif. Le courtier, qui parle d'une valorisation attractive, est à l''achat' sur la valeur avec une cible de 42 euros. JP Morgan reste lui à 'surpondérer' sur le dossier mais avec un cours cible abaissé de 37 à 33 euros.

"Même s'il est très compliqué de parier sur la confiance du consommateur français, nous pensons que la position de leader de marché de Maisons du Monde, sa supériorité sur internet et sa croissance internationale et multi-canaux sont attractives", surtout sur les niveaux de valorisation actuels, affirme pour sa part Jefferies qui reste acheteur mais avec un objectif de cours qui passe de 44 à 35 euros.

Plus globalement, les mauvaises nouvelles semblent désormais bien 'pricées' par le marché, ce qui explique le rebond du jour...

Même si la prudence s'impose

Certains analystes, à l'image de Bryan Garnier, préfèrent toutefois rester prudents. "Cet avertissement sur le chiffre d'affaires, le second d'affilée cette année, confirme les tendances sous-jacentes moroses du marché et le faible visibilité à court terme... Nous pensons que les investisseurs adopteront une attitude attentiste dans l'attente d'une amélioration de l'environnement macro-économique français". Le courtier dégrade ainsi la valeur d''achat' à 'neutre' tout en réduisant sa 'fair value' de 39 à 33 euros.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com