Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 12/05/2021 à 10h26 M6 Metropole Television -0,92% 17,240€
  • MMT - FR0000053225
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

M6 : les candidats se bousculent, dont Vivendi, X. Niel et TF1 ('Les Echos')

M6 : les candidats se bousculent, dont Vivendi, X. Niel et TF1 ('Les Echos')
M6 : les candidats se bousculent, dont Vivendi, X. Niel et TF1 ('Les Echos')
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le groupe M6-RTL, mis en vente par son principal actionnaire, l'allemand Bertelsmann, attise les convoitises. Selon le site des 'Echos', presque tous les grands acteurs des médias français auraient déposé des offres pour ce dossier, dont la cession promet de refondre le paysage audiovisuel français.

Ainsi, selon 'Les Echos' jeudi soir, Vivendi, TF1, Xavier Niel, et l'homme d'affaires Daniel Kretínský ont tous fait valoir leur intérêt pour M6 qui, outre la chaîne de télévision du même nom, comprend aussi notamment la radio RTL, et les chaînes TV Gulli, 6ter et W9.

Le doute subsiste sur le dépôt d'une offre par Altice, le groupe de Patrick Drahi, et l'italien Mediaset, qui sont aussi cités. Ce qui est sûr, en revanche, c'est qu'Altice a regardé le dossier de très près ces dernières semaines. Un groupe de "private equity" serait aussi dans la course, poursuit le quotidien économique.

Une valorisation globale attendue autour de 3 MdsE

Selon 'Les Echos', une réunion au sommet pourrait se tenir très prochainement chez RTL Group, l'actionnaire principal de M6, pour examiner les différentes offres. RTL Group attendrait autour de 1,5 milliard de la cession des 48% qu'il détient dans M6, soit une valorisation globale du groupe avoisinant les 3 milliards. Au cours de jeudi soir, M6 affichait une capitalisation boursière de 2,3 MdsE.

Contactée par le journal, la filiale de Bertelsmann a indiqué via un porte-parole "étudier toutes les options". "Nous ne sommes pas pressés", a ajouté ce porte-parole. "Beaucoup sont candidats surtout pour être présents dans le jeu", a par ailleurs dit une source au fait du dossier, citée par le journal.

Selon 'Les Echos', le trio Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Pierre-Antoine Capton, soutenu par de grands investisseurs dont la famille Arnault, a déposé un dossier. Déjà associés au sein du groupe de production Mediawan, les trois hommes ont créé une nouvelle société, PNC Media, pour postuler au rachat de M6-RTL.

En face, le groupe Vivendi aurait entamé des discussions avec Bertelsmann en marge de l'acquisition de Prisma, la branche presse en France, racheté en décembre. Vivendi aimerait marier Canal+ et M6 et mettre la main sur une radio généraliste comme RTL, écrivent 'Les Echos'. Le président du directoire de Vivendi, Arnaud de Puyfontaine, avait confirmé début mars l'intérêt du groupe pour M6. "Il existe certaines contraintes réglementaires sur lesquelles travaille Vivendi, mais en termes de développement stratégique, c'est une opportunité que nous étudions de près", avait-il déclaré à des analystes financiers.

De son côté, TF1 (filiale de Bouygues) a aussi déposé une offre, selon le quotidien, mais le chemin s'annonce long car l'Autorité de la concurrence trouverait sûrement à redire à un rapprochement de ce géant français des médias avec M6. TF1 aurait tout à craindre d'un rapprochement entre Canal+ et M6, qui le marginaliserait.

Enfin, l'homme d'affaires tchèque Daniel Kretínský ('Marianne', 'Elle', 'BSmart TV', et une part dans l'allemand ProSieben) a déposé une offre et souhaite constituer un groupe de médias européens.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !