»
»
»
»
Consultation
Cotation du 17/08/2018 à 15h31 Lysogène 0,00% 2,120€
  • LYS - FR0013233475
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Lysogène : le besoin de financement complémentaire pour 2018 se chiffrerait à environ 1 ME

Lysogène : le besoin de financement complémentaire pour 2018 se chiffrerait à environ 1 ME
Lysogène : le besoin de financement complémentaire pour 2018 se chiffrerait à environ 1 ME

(Boursier.com) — Au 31 décembre 2017, la société Lysogène disposait d'une trésorerie de 14,1 millions d'euros. Ce niveau de trésorerie n'est pas suffisant au regard de l'actuel plan de développement opérationnel de la Société pour financer l'activité au cours des douze prochains mois (de janvier à décembre 2018) et notamment les besoins liés au développement des prochaines études cliniques. La trésorerie disponible au 1er janvier 2018 permet ainsi de couvrir les besoins de la Société jusqu'en novembre 2018...

Cependant, compte tenu du retard de fabrication du candidat médicament LYS-SAF302 et le démarrage de l'essai pivot de phase 2/3 anticipé pour le deuxième semestre 2018 (contre le premier semestre 2018 envisagé initialement) tel qu'annoncé le 16 avril dernier, et ainsi du décalage anticipé d'obtention d'une autorisation de mise sur le marché désormais prévue au second semestre 2021 (contre le troisième trimestre 2020 envisagé initialement), le besoin de financement complémentaire pour 2018 se chiffrerait à environ 1 million d'euros.

Par ailleurs, à la date du présent communiqué, le besoin de trésorerie sur les douze prochains mois s'élève à environ 17 millions d'euros, soit un besoin de trésorerie complémentaire d'environ 6 millions d'euros.

Ainsi, la Société étudie différentes options pour répondre à ce besoin de trésorerie dont une augmentation de capital (placement privé, offre publique, equity line" ou autres instruments de capitaux) ou un financement sous forme de dette (émission obligataire, avance remboursable ou l'octroi de licences sur un ou plusieurs de ses produits, permettant ainsi de bénéficier de fonds issus de ces collaborations sous forme d'upfront et de milestones.

Les comptes ont été arrêtés en application du principe de continuité d'exploitation dans ce contexte en prenant en compte le caractère probable de succès de l'une de ces options ainsi que la possibilité pour la Société d'étaler dans le temps l'engagement de certaines dépenses. Il subsiste toutefois une incertitude significative sur la continuité d'exploitation car, si ces actions n'étaient pas concrétisées, la société pourrait ne pas être mesure d'acquitter ses dettes et de réaliser ces actifs dans le cadre normal de ses activités.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com