Cotation du 06/12/2021 à 16h51 LVMH +0,70% 690,10€

LVMH progresse après une nouvelle solide publication

LVMH progresse après une nouvelle solide publication
LVMH progresse après une nouvelle solide publication
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Hésitant à l'ouverture, le titre LVMH s'octroie désormais près de 1% à 639,7 euros, au lendemain d'une nouvelle publication de choix. Bien que moins dynamiques qu'au premier semestre, les ventes du numéro un mondial du luxe ont encore progressé de 20% en données organiques au troisième trimestre, à 15,51 milliards d'euros. Principale source de profits du groupe, la division mode et maroquinerie affiche une croissance interne de 24% sur un an et de 38% par rapport à la même période de 2019, avant la pandémie de coronavirus. Le consensus tablait sur une augmentation de 21%.

Au niveau géographique, le propriétaire de Dior, Louis Vuitton, Tiffany ou encore Celine a enregistré une croissance de 28% de ses ventes aux États-Unis, contre 60% sur les six premiers mois de l'année, et de 12% en Asie (hors Japon), contre 70% au premier semestre. Le directeur financier de LVMH, Jean-Jacques Guiony, a déclaré que la croissance des ventes en Asie avait été sous pression en août en raison du rétablissement partiel des restrictions sanitaires dans certains pays. Il a toutefois précisé, lors d'une conférence téléphonique, ne pas avoir constaté de changement dans le comportement des consommateurs en Chine.

Et ce alors que les investisseurs s'inquiètent depuis plusieurs semaines de la promotion par Pékin du programme économique en faveur d'une "prospérité commune". "Nous ne voyons pas pourquoi cela pourrait nuire à la classe moyenne supérieure qui constitue l'essentiel de notre clientèle", a souligné le dirigeant.

LVMH compte sur le dynamisme de ses marques et le talent de ses équipes pour renforcer encore en 2021 son avance sur le marché mondial du luxe.

La division mode et maroquinerie de LVMH, un indicateur de l'industrie du luxe, a dépassé les attentes au troisième trimestre, ce qui est rassurant et témoigne d'une 'consistance remarquable', selon Jefferies ('achat'). Pour le broker, LVMH signe un nouveau 'trimestre solide' et "fait à nouveau ce qu'il fait très bien". Le propriétaire de Dior et Louis Vuitton est un 'gagnant structurel'.

Chez Bernstein, on parle d'un "soulagement pour les investisseurs, surtout après la crise du secteur en août et les doutes sur les tendances de la demande chinoise, et même si d'autres divisions réduisent leur croissance par rapport à 2019 au troisième trimestre".

Citi affirme pour sa part que les ventes de LVMH devraient 'rassurer' les investisseurs, citant la croissance résiliente de la division mode et maroquinerie à forte marge et l'amélioration des tendances en septembre en Asie et en Chine après le ralentissement en août.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !